Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Seule la diplomatie désamorcerait la tension avec Téhéran (amiral US)

    International
    URL courte
    Nucléaire iranien (2014) (1478)
    0 0 0

    Le commandant de la Cinquième flotte américaine, le vice-amiral Mark Fox, estime que seule la voie diplomatique peut désamorcer les tensions avec l'Iran malgré le renforcement de sa présence militaire dans le golfe Persique, ont annoncé lundi les médias internationaux.

    Le commandant de la Cinquième flotte américaine, le vice-amiral Mark Fox, estime que seule la voie diplomatique peut désamorcer les tensions avec l'Iran malgré le renforcement de sa présence militaire dans le golfe Persique, ont annoncé lundi les médias internationaux.

    "S'agissant de toute cette rhétorique belliqueuse émanant d'Iran, nous croyons que la diplomatie serait le meilleur moyen d'affaiblir la tension […] Je suis persuadé que cette voie est la seule que nous devons suivre", a déclaré M. Fox, qui commande les forces navales internationales chargées d'assurer la navigation dans le Golfe.

    Selon le vice-amiral, l'Iran a renforcé son potentiel naval dans le détroit d'Ormuz en y déployant des vedettes susceptibles d'être utilisées pour des attaques suicides.

    "Ils [les Iraniens] ont augmenté le nombre de leur sous-marins et celui de vedettes d'attaque rapides. Certaines de ces vedettes ont été équipées d'une grande ogive qui pourrait être utilisée comme un engin explosif suicide", a indiqué M. Fox.

    Il a également évoqué le danger des mines. "Les Iraniens ont des stocks de mines, et ces mines représentent un danger imperceptible et un problème maritime très difficile à traiter", a affirmé le vice-amiral.

    Il estime que les Iraniens sont en mesure de boucler le détroit d'Ormuz. "Mais j'ai du mal à imaginer que nous nous retrouvions dans cette situation", a souligné le militaire, persuadé que la marine américaine ne permettrait pas un blocage du détroit.

    Téhéran avait antérieurement déclaré qu'il fermerait le détroit d'Ormuz (reliant le golfe d'Oman au golfe Persique) si l'Occident décrétait un embargo sur les exportations pétrolières iraniennes. Le 23 janvier, l'Union européenne a approuvé cet embargo qui doit entrer en vigueur le 1er juillet. Cette mesure est appelée à sanctionner l'Iran qui refuse toujours, selon l'UE, de coopérer avec la communauté internationale sur son programme nucléaire.

    Dossier:
    Nucléaire iranien (2014) (1478)

    Lire aussi:

    Un navire iranien tente d'aveugler les pilotes d'un hélicoptère US
    Quel serait l'arsenal des USA en cas de conflit contre l'Iran?
    Un destroyer US allume ses feux d’alarme à l’approche d’un vaisseau iranien
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik