Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Russie-Géorgie: l'abrogation des visas possible sous conditions (Lavrov)

    International
    URL courte
    0 0 0

    La Russie est prête à abroger les visas avec la Géorgie, à condition que les autorités géorgiennes abolissent la Loi sur les territoires occupés, qui prévoit que toute personne qui s'est rendue en Ossétie du Sud et en Abkhazie peut faire l'objet de poursuites pénales, a déclaré mercredi le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov.

    La Russie est prête à abroger les visas avec la Géorgie, à condition que les autorités géorgiennes abolissent la Loi sur les territoires occupés, qui prévoit que toute personne qui s'est rendue en Ossétie du Sud et en Abkhazie peut faire l'objet de poursuites pénales, a déclaré mercredi le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov.

    "En annonçant que tous les ressortissants russes pouvaient entrer en Géorgie sans visas, M. Saakachvili a oublié de mentionner la Loi sur les territoires occupés, en vigueur en Géorgie, selon laquelle quiconque a visité l'Ossétie du Sud ou l'Abkhazie après la guerre déclenchée par le président géorgien encourt une responsabilité pénale et risque de 2 à 4 ans de prison", a indiqué M. Lavrov devant les députés de la Douma (chambre basse). Et d'ajouter que deux citoyens russes ont déjà subi l'effet de cette loi et purgent actuellement une peine de détention.

    "Nous avons déclaré être prêts à abroger les visas sur une base réciproque, mais il faut d'abord que cette loi soit annulée", a précisé le ministre, soulignant que les Russes désireux de se rendre en Géorgie "doivent savoir où ils vont et ce qu'ils y risquent".

    M. Lavrov a également rappelé que la Russie avait invité la Géorgie à rétablir les relations diplomatiques en réponse à la proposition de Mikhaïl Saakachvili d'abroger les visas entre les deux pays.

    Les relations diplomatiques entre Moscou et Tbilissi ont été rompues en 2008 à l'initiative de la partie géorgienne, qui a réagi ainsi à la reconnaissance de la souveraineté de l'Ossétie du Sud et de l'Abkhazie par la Russie. Ces deux territoires autonomes de la Géorgie ont proclamé leur indépendance suite à l'agression de Tbilissi contre la capitale sud-ossète, Tskhinvali, en août 2008. La Russie est alors intervenue pour mettre un terme à l'attaque géorgienne et contraindre Tbilissi à la paix. En réponse, les autorités géorgiennes ont proclamé les deux républiques souveraines territoires occupés.

    Lire aussi:

    Les chars américains sont toujours en Géorgie: août 2008 n'a pas servi de leçon
    «S'allier avec les USA fut la plus grande erreur de la Géorgie»
    La guerre des 5 jours en Ossétie du Sud: «la Russie a obtenu le plus important, la paix»
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik