Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Syrie/pénurie alimentaire: 1,4 million de personnes touchées (PAM)

    International
    URL courte
    Contestation en Syrie (1168)
    0 0 0

    Environ 1,4 million de personnes en Syrie souffrent d'insécurité alimentaire depuis le début de violentes confrontations à Homs, à Hama, à Damas, à Daraa et à Idleb, selon le Programme alimentaire mondial (PAM).

    Environ 1,4 million de personnes en Syrie souffrent d'insécurité alimentaire depuis le début de violentes confrontations à Homs, à Hama, à Damas, à Daraa et à Idleb, selon le Programme alimentaire mondial (PAM).

    Ces données sont publiées sur le site du Système mondial d'information et d'alerte rapide sur l'alimentation et l'agriculture (SMIAR), qui veille à la situation alimentaire dans le monde et prévient de l'approche d'une crise alimentaire.

    Vu la situation en Syrie, l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) et le PAM ont émis mercredi un avis spécial par lequel ces structures onusiennes expriment leur préoccupation quant à l'insécurité alimentaire dans ce pays, où la production céréalière et l'élevage ont chuté.

    "Dans plusieurs zones, les aliments, l'eau et le carburant sont de plus en plus difficiles à obtenir (…) En outre, des dizaines de milliers de personnes ont fui dans les pays voisins", est-il indiqué dans le document.

    Depuis la mi-mars 2011, la Syrie est secouée par un mouvement de cntestation du régime en place. Selon l'Onu, la répression de la révolte y aurait déjà fait plus de 7.500 morts. En outre, plus de 2.000 policiers et militaires syriens ont été tués par des insurgés. L'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH) parle de plus de 8.500 morts.

    Dossier:
    Contestation en Syrie (1168)

    Lire aussi:

    L’Onu reprend ses livraisons d’aide humanitaire à Deir ez-Zor par la route
    La faim touche 108 millions de personnes dans le monde
    Près de 2 millions de personnes menacées de famine au Soudan du Sud
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik