Ecoutez Radio Sputnik
    International

    ABM/conférence de Moscou: participation du n°2 de l'Otan

    International
    URL courte
    Bouclier antimissile américain en Europe (577)
    0 0 0

    Le secrétaire général délégué de l'Otan Alexander Vershbow, autrefois ambassadeur américain en Russie, se rendra le 3 mai à Moscou afin de participer à une conférence internationale sur la défense antimissile, a annoncé la porte-parole de l'Alliance Oana Longescu.

    Le secrétaire général délégué de l'Otan Alexander Vershbow, autrefois ambassadeur américain en Russie, se rendra le 3 mai à Moscou afin de participer à une conférence internationale sur la défense antimissile, a annoncé mercredi la porte-parole de l'Alliance Oana Longescu.

    "Cela montre à quel point nous sommes attachés à un dialogue sérieux avec la Russie sur cette question clé", a déclaré Mme Longescu devant les journalistes à Bruxelles.

    Et d'ajouter que la tenue, fin mars en Allemagne, d'exercices conjoints Russie-Otan dans le domaine de la défense antimissile de théâtre témoignaient explicitement de l'attachement réciproque des parties à la coopération en la matière.

    La porte-parole de l'Alliance a également rappelé le dialogue ouvert et constructif sur le bouclier antimissile tenu dans le cadre du Conseil Russie-Otan au niveau des chefs de diplomatie courant avril.

    Les 3 et 4 mai prochains, Moscou accueillera une conférence internationale sur la défense antimissile lors de laquelle le ministère russe de la Défense présentera des preuves du danger que représente le bouclier antimissile européen pour le potentiel nucléaire russe.

    Moscou et Washington ont convenu lors du sommet de l'Otan à Lisbonne en 2010 de coopérer en matière de défense antimissile européenne. Toutefois, les parties n'arrivent pas à s'entendre sur l'architecture du futur bouclier. Par ailleurs, le partenariat reste lettre morte, les Etats-Unis refusant de garantir sur papier que le futur bouclier ne menacera pas le potentiel nucléaire russe.

    Dossier:
    Bouclier antimissile américain en Europe (577)

    Lire aussi:

    État-major russe: la Russie doit se préparer à une frappe nucléaire US
    Moscou promet de ne pas rester les bras croisés face au bouclier US en Europe
    Moscou promet une réponse musclée à une éventuelle frappe US
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik