Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Syrie: l'UE prépare de nouvelles sanctions (Hague)

    International
    URL courte
    Situation politique en Syrie (2930)
    0 10

    L'Union européenne examine de nouvelles sanctions à imposer à l'encontre de Damas suite à la tuerie dans le village de Houla qui a fait plus d'une centaine de morts, a déclaré jeudi soir le ministre britannique des Affaires étrangères William Hague cité par les médias occidentaux.

    L'Union européenne examine de nouvelles sanctions à imposer à l'encontre de Damas suite à la tuerie dans le village de Houla qui a fait plus d'une centaine de morts, a déclaré jeudi soir le ministre britannique des Affaires étrangères William Hague cité par les médias occidentaux.

    L'UE a en outre exhorté les autres pays à entreprendre des démarches en vue d'exercer la pression sur le régime syrien, a indiqué le ministre britannique lors de sa visite à Istanbul.

    Selon le chef du Foreign Office, la Syrie se dirige vers "une guerre civile de pleine envergure ou vers un état d'effondrement".

    Perpétrée les 25-26 mai, l'attaque contre la localité de Houla dans la province syrienne de Homs (centre) a fait, selon les estimations des observateurs internationaux, plus de 100 morts, dont des femmes et des enfants. La plupart des victimes ont été abattues par des balles tirées à bout portant, les autres ayant été tuées par des obus d'artillerie. Le 27 mai, le Conseil de sécurité de l'Onu a violemment dénoncé ce massacre.

    Les autorités syriennes démentent leur implication dans la tuerie de Houla et rejettent la responsabilité sur les combattants islamistes. Mardi 29 mai, les Etats-Unis, l'Espagne, la Grande-Bretagne, l'Italie, le Canada, la France, l'Australie, l'Allemagne et plusieurs autres pays ont annoncé procéder à l'expulsion de diplomates syriens.

    Dossier:
    Situation politique en Syrie (2930)

    Lire aussi:

    Les dommages causés par la coalition en Syrie comparables à ceux de Daech
    Plusieurs localités syriennes pilonnées par les terroristes, des morts et des blessés
    Attaques en Catalogne: deux des quatre suspects en détention provisoire, un 3e libéré
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik