Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Iran: une frappe aurait des conséquences désastreuses (Patrouchev)

    International
    URL courte
    Nucléaire iranien (2014) (1478)
    0 1 0 0

    Une frappe contre l'Iran risque d'avoir des conséquences extrêmement négatives, tant pour Israël que pour les pays voisins, a mis en garde dans une interview à la chaîne de télévision russe Vesti-24 le secrétaire du Conseil de sécurité de Russie Nikolaï Patrouchev.

    Une frappe contre l'Iran risque d'avoir des conséquences extrêmement négatives, tant pour Israël que pour les pays voisins, a mis en garde mardi dans une interview à la chaîne de télévision russe Vesti-24 le secrétaire du Conseil de sécurité de Russie Nikolaï Patrouchev.

    "Quand on parle d'une éventuelle frappe (contre l'Iran), à la manière des déclarations d'Israël, on doit penser aux conséquences. Et ces conséquences seront désastreuses, tant pour Israël que pour bien des pays voisins", a déclaré M.Patrouchev.

    Et d'ajouter que pour éviter une confrontation militaire, la communauté internationale devait poursuivre le dialogue avec l'Iran.

    "Il faut utiliser le potentiel des négociations tant que cela peut aboutir à un résultat", a souligné le haut responsable russe.

    L'Occident reproche à l'Iran de vouloir se doter de l'arme nucléaire sous couvert d'un programme nucléaire qu'il affirme réaliser à des fins pacifiques. Pour contrer l'ambition atomique du pays, les Etats-Unis et l'UE avaient introduits plusieurs sanctions à son encontre. Toutefois, Téhéran rejette les accusations des pays occidentaux, affirmant que ses recherches ont pour seul objectif de satisfaire les besoins du pays en électricité.

    Le problème de l'enrichissement d'uranium par l'Iran s'est trouvé au centre des discussions entre les Six médiateurs pour le dossier nucléaire iranien (Russie, Etats-Unis, Grande-Bretagne, France, Chine et Allemagne) et Téhéran qui se sont déroulées le mois dernier à Bagdad.

    Le prochain volet des négociations aura lieu les 18 et 19 juin à Moscou.

    Dossier:
    Nucléaire iranien (2014) (1478)
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik

    Grands titres