Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Syrie: l'ONU envisage d'envoyer jusqu'à 10.000 casques bleus

    International
    URL courte
    Situation politique en Syrie (2930)
    0 3 0 0

    L'ONU étudie la possibilité d'envoyer 4.000 à 10.000 casques bleus en Syrie, a confié à RIA Novosti une source diplomatique au sein des Nations unies.

    L'ONU étudie la possibilité d'envoyer 4.000 à 10.000 casques bleus en Syrie, a confié à RIA Novosti une source diplomatique au sein des Nations unies.

    Selon la source, les représentants des pays dont les militaires participent aux opérations de paix se sont réunis vendredi au siège de l'ONU pour examiner divers scénarios d'évolution des événements en Syrie.

    "Le problème consiste dans le fait que les Nations unies n'ont pas de ressources supplémentaires. A l'heure actuelle, 115.000 soldats de la paix remplissent leurs missions à travers le monde. Pour envoyer des casques bleus en Syrie, l'ONU sera obligée de retirer ses contingents déployés dans certains pays", a indiqué l'interlocuteur de l'agence.

    C'est la raison pour laquelle il est encore prématuré de dire que l'ONU est prête à dépêcher une force de maintien de la paix en Syrie, pays secouée depuis mars 2011 par les affrontements entre les troupes gouvernementales et les groupes armés de l'opposition.

    Selon les médias internationaux, l'opposition syrienne est hostile à un déploiement éventuel de casques bleus dans le pays. Les rebelles affirment que cette démarche des Nations unies les empêcherait de défaire le gouvernement syrien et qu'elle prolongerait l'existence du régime de Damas.

    Dossier:
    Situation politique en Syrie (2930)
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik

    Grands titres

    • Alep

      L’armée gouvernementale syrienne soutenue par des milices a délogé les terroristes d’environ la moitié du territoire d’Alep-Est. Ayant éliminé la moitié de l’avant-garde islamiste, les forces armées ont libéré près de 90.000 civils. Mais les actions de l’armée syrienne sont entravées par… la réticence des pays occidentaux à participer au combat.

      244012
    • La frégate Admiral Essen

      Le bâtiment de patrouille de la flotte de la mer Noire Amiral Essen a endommagé ses hélices en novembre dans l'espace maritime de la base navale Baltique. Les raisons de la défaillance ont été mises au jour.

      0 1096
    • œil

      Les spécialistes du Centre fédéral de recherche clinique en médecine physique et chimique, un département de l'Agence fédérale médicale et biologique, sont parvenus à fabriquer une rétine d'œil à partir de cellules reprogrammées.

      0 19
    • Voile porté par musulmane

      Le parlement slovaque a adopté une loi durcissant les règles d'enregistrement d'une religion en tant que religion officielle: un mouvement religieux doit désormais compter au moins 50.000 fidèles pour obtenir un tel statut.

      1371
    • La situation en Syrie

      Les pays occidentaux sont actuellement en train de revoir leur politique syrienne, ce qui influence également la stratégie turque dans la région. Mais l’Occident lui-même ne semble plus être uni sur cette question. En cause, divers événements politiques aux États-Unis et en Europe qui pourraient avoir changé la donne.

      81294
    • Daraprim

      Vendu aux États-Unis au prix exorbitant de 750 dollars par «le businessman le plus haï des USA», le médicament Daraprim, qui est capable de guérir les maladies incurables chez des séropositifs, a pu être synthétisé par des lycéens australiens pour la modique somme de 20 dollars. Le businessman qui a haussé le prix de 5 000% s’explique.

      4785