Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Syrie: le chef de l'opposition prêt à négocier avec les autorités

    International
    URL courte
    Situation politique en Syrie (2930)
    0 0 0

    Le chef de la Coalition de l'opposition syrienne Ahmed Moaz al-Khatib a déclaré être prêt à entamer des négociations, sous conditions, avec les autorités, rapportent des médias arabes.

    Le chef de la Coalition de l'opposition syrienne Ahmed Moaz al-Khatib a déclaré mercredi être prêt à entamer des négociations, sous conditions, avec les autorités, rapportent des médias arabes.

    "Je suis prêt à un dialogue direct avec des représentants du régime syrien au Caire, à Tunis ou à Istanbul", a affirmé M.Khatib dans un texte posté sur sa page Facebook.

    Avant de discuter directement avec les autorités, le chef de la Coalition a posé toutefois deux conditions préalables, notamment la libération des 160.000 prisonniers arrêtés dans le cadre du soulèvement contre le régime et le renouvellement des passeports des Syriens de l'étranger, dont beaucoup avaient quitté le pays de façon illégale, afin qu'ils ne soient pas arrêtés à leur retour en Syrie.

    Le président Bachar el-Assad a proposé début janvier un plan de sortie de crise prévoyant un dialogue national, catégoriquement rejeté jusqu'ici par l'opposition qui posait comme condition sine qua non le départ du chef de l'Etat.
       
    Depuis mars 2011, la Syrie est en proie à un conflit entre les troupes gouvernementales et les groupes armés de l'opposition. Selon l'Onu, les affrontements ont déjà fait plus de 60.000 morts. Les autorités syriennes affirment faire face à des combattants bien armés et soutenus par les pays occidentaux et certains Etats arabes.

    Dossier:
    Situation politique en Syrie (2930)

    Lire aussi:

    Damas: les discussions avec l’opposition possibles à une seule condition
    Pourquoi l’opposition syrienne devrait-elle cesser de revendiquer le départ d’Assad?
    Assad: Daech, le Front al-Nosra, Washington, Paris et Riyad agissent de concert en Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik