Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Syrie: règlement impossible sans le Conseil de sécurité de l'Onu (Brahimi)

    International
    URL courte
    49e Conférence de Munich sur la sécurité (2013) (13)
    0 0 0 0

    Les Syriens ne pourront régler à eux seuls le conflit qui a fait 60.000 morts en 22 mois, une participation active de la communauté internationale en la personne du Conseil de sécurité de l'Onu y est nécessaires, a estimé à Munich le médiateur international pour la Syrie Lakhdar Brahimi.

    Les Syriens ne pourront régler à eux seuls le conflit qui a fait 60.000 morts en 22 mois, une participation active de la communauté internationale en la personne du Conseil de sécurité de l'Onu y est nécessaires, a estimé samedi à Munich le médiateur international pour la Syrie Lakhdar Brahimi.

    "Les Syriens eux-mêmes ne pourront rien faire pour inverser la situation. Aussi, la communauté internationale doit-elle intervenir. La communauté internationale, c'est avant tout le Conseil de sécurité de l'Onu", a déclaré lors de la Conférence de Munich sur la sécurité l'émissaire spécial des Nations unies et de la Ligue arabe.

    Et d'ajouter qu'une résolution nette du Conseil de sécurité s'imposait pour élaborer un plan précis de règlement politique en Syrie.

    "Nous avons un instrument très utile, notamment les acquis de Kofi Annan et les accords de Genève (…) prévoyant la mise en place d'un gouvernement acceptable pour les deux parties en conflit qui assume la responsabilité pour la période de transition et organise des élections", a indiqué M.Brahimi.

    Devenue guerre civile, la révolte en Syrie se poursuit depuis mars 2011. L'Occident et certains pays arabes réclament le départ du président Bachar el-Assad, en estimant que cela mettra fin aux violences. Par contre, la Russie et la Chine craignent qu'une ingérence extérieure en Syrie n'aggrave encore plus le conflit et ne désorganise complètement l'Etat syrien.

    Dossier:
    49e Conférence de Munich sur la sécurité (2013) (13)

    Lire aussi:

    Poutine et Trump: le conflit en Syrie n’a pas de solution militaire
    Le retour de la Syrie dans la Ligue arabe?
    Syrie: le processus de paix est impossible sans Assad
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik