Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Mali: les forces spéciales françaises déployées au Niger

    International
    URL courte
    Aggravation de la situation au Mali (91)
    0 01

    Les autorités françaises ont dépêché des forces spéciales dans le nord du Niger afin d'assurer la sécurité des sites miniers du groupe nucléaire Areva, rapportent lundi les médias occidentaux citant le président nigérien Mahamadou Issoufou.

    Les autorités françaises ont dépêché des forces spéciales dans le nord du Niger afin d'assurer la sécurité des sites miniers du groupe nucléaire Areva, rapportent lundi les médias occidentaux citant le président nigérien Mahamadou Issoufou.

    Selon ce dernier, il s'agit des mines d'uranium situées dans les localités d'Imouraren et d'Arlit (centre). Areva, deuxième producteur mondial d'uranium en 2011, exploite ce minerai depuis plus de 40 ans au Niger et poursuit ses activités à l'heure actuelle en dépit de l'intervention militaire française au Mali voisin.

    Auparavant, un porte-parole du groupe jihadiste responsable de la prise d'otages étrangers du site gazier algérien d'In Amenas a menacé la France de nouveaux attentats terroristes. Interviewé par le journal Paris-Match, le porte-parole a déclaré que la France "paierait son agression contre les musulmans du nord du Mali".

    La situation au Mali s'est considérablement dégradée ces dernières semaines suite aux attaques lancées par les islamistes contre les troupes gouvernementales dans les régions centrales du Mali. L'intervention française a débuté le 11 janvier, au lendemain d'une offensive en direction du sud du Mali menée par les groupes islamistes armés liés à Al-Qaïda qui occupaient le Nord depuis dix mois. Plus de 3.500 soldats français sont actuellement déployés sur le terrain. L'opération baptisée Serval réunit également les militaires des pays membres de la Communauté économique de l'Afrique de l'ouest (CEDEAO).

    Dossier:
    Aggravation de la situation au Mali (91)

    Lire aussi:

    Pourquoi quatre soldats américains sont-ils morts au Niger?
    «C’est la vie»: quand armer des djihadistes en Libye fait plutôt rire Fabius
    Saïd Bouamama: «L’intervention française au Sahel est une ingérence»
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik