Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Moscou et Washington parleront désarmement mi-février

    International
    URL courte
    0 1 0 0

    La secrétaire d'État adjointe chargée du désarmement Rose Gottemoeller négociera mi-février à Moscou la conclusion d'un nouveau document de coopération voué à prendre la relève du programme de désarmement Nunn-Lugar, a déclaré mercredi à RIA Novosti le vice-ministre des Affaires étrangères Sergueï Riabkov.

    La secrétaire d'État adjointe chargée du désarmement Rose Gottemoeller négociera mi-février à Moscou la conclusion d'un nouveau document de coopération voué à prendre la relève du programme de désarmement Nunn-Lugar, a déclaré mercredi à RIA Novosti le vice-ministre des Affaires étrangères Sergueï Riabkov.

    "Rose Gottemoeller arrivera à la mi-février. Nous lui présenterons nos idées et verrons ce que proposeront nos partenaires américains", a indiqué le vice-ministre.

    "C'est la transformation d'une base déjà existante. Il se peut que l'on débouche sur un accord, des engagements politiques ou un protocole au programme en vigueur. Les détails seront connus au cours du dialogue", a expliqué M.Riabkov.

    Selon ce dernier, Moscou a déjà une série de propositions visant à modifier le programme qui expire en mai-juin 2013.

    Lancée en 1991 à l'initiative des sénateurs américains Sam Nunn et Richard Lugar, le programme de désarmement, également appelé CTR (Cooperative Threat Reduction Programs), visait à aider les pays de l'espace post-soviétique à détruire et à surveiller les arsenaux nucléaires, biologiques et chimiques présents sur leur sol.

    En octobre dernier, la Russie avait annoncé qu'elle ne renouvèlerait pas sa participation au programme, si des amendements significatifs n'y sont pas apportés.

    Lire aussi:

    Guterres appelle à éliminer complétement les armes nucléaires
    Programmes balistiques Iran-Corée du Nord: «faire des parallèles complets est impossible»
    La Russie est opposée à l'implication de l'AIEA dans le processus de désarmement nucléaire
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik