Ecoutez Radio Sputnik
    International

    La Russie dément avoir violé l'espace aérien du Japon

    International
    URL courte
    Kouriles: tension entre la Russie et le Japon (166)
    0 811

    L'aviation navale de la Flotte russe du Pacifique a effectué des vols réguliers dans la région des Kouriles du sud (Extrême-Orient russe), sans violer l'espace aérien japonais, a annoncé jeudi aux journalistes le porte-parole de la Région militaire de l'est, le capitaine de vaisseau Roman Martov.

    L'aviation navale de la Flotte russe du Pacifique a effectué des vols réguliers dans la région des Kouriles du sud (Extrême-Orient russe), sans violer l'espace aérien japonais, a annoncé jeudi aux journalistes le porte-parole de la Région militaire de l'est, le capitaine de vaisseau Roman Martov.

    "L'aviation navale de la Flotte du Pacifique effectue régulièrement des vols dans cette région en stricte conformité avec les règles internationales de navigation aérienne et sans violer les frontières d'autres Etats", a déclaré M. Martov.

    Plus tôt, l'agence Kyodo a rapporté, citant le ministère japonais de la Défense, que Tokyo avait adressé une note de protestation à Moscou suite à la violation de l'espace aérien japonais par des avions militaires russes. Selon les autorités nippones, deux chasseurs russes Su-27 ont pénétré jeudi dans l'espace aérien du Japon au sud-ouest de l'île Rishiri, non loin de Hokkaido. Les appareils russes y sont restés une minute et 11 secondes, forçant l'armée japonaise à mobiliser ses capacités d'interception.

    Selon le porte-parole de la Flotte du Pacifique, le 7 février, des équipages d'avions de lutte anti-sous-marine ont effectivement survolé les Kouriles du sud, en mer d'Okhotsk, afin d'améliorer leur expérience de pilotage dans de mauvaises conditions météorologiques.

    D'après M. Martov, les équipages avaient également pour mission d'explorer la situation glaciaire dans les détroits au profit de la navigation civile.

    Des exercices interarmes d'envergure se déroulent depuis mercredi sur l'archipel des Kouriles, réunissant des troupes d'artillerie, des unités d'aviation de chasse, d'assaut et tactique, des bâtiments de guerre de la Flotte du Pacifique, ainsi que des troupes de gardes-frontières déployées dans la région.

    L'incident lié à la pénétration présumée de chasseurs russes dans l'espace aérien japonais s'est produit sur fond de litige territorial entre les deux pays. Le Japon revendique quatre îles faisant partie des Kouriles du sud (Itouroup, Kounachir, Shikotan et Habomai) rattachées à la Russie au lendemain de la Seconde guerre mondiale. Aucun traité de paix n'a été signé entre la Russie et le Japon à l'issue de la guerre. La revendication japonaise constitue le principal obstacle à la conclusion de la paix entre Moscou et Tokyo.

    Dossier:
    Kouriles: tension entre la Russie et le Japon (166)

    Lire aussi:

    Une mission d’affaires japonaise visite les Kouriles pour la première fois
    Poutine: Moscou et Tokyo pourraient travailler ensemble sur les îles Kouriles
    Shinzo Abe à Moscou, traité de paix russo-japonais en vue?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik