Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Enfants maltraités: Washington aidera Moscou à enquêter

    International
    URL courte
    Loi anti-Magnitski à la Douma (35)
    0 0 11

    Les Etats-Unis sont disposés à coopérer avec le Comité d'enquête russe dans les enquêtes concernant les cas d'abus perpétrés sur des enfants russes adoptés par les Américains, a annoncé vendredi à RIA Novosti le porte-parole du Comité Vladimir Markine.

    Les Etats-Unis sont disposés à coopérer avec le Comité d'enquête russe dans les enquêtes concernant les cas d'abus perpétrés sur des enfants russes adoptés par les Américains, a annoncé vendredi à RIA Novosti le porte-parole du Comité Vladimir Markine.

    "La partie américaine s'est déclaré prête à coopérer avec Moscou dans les enquêtes sur les crimes commis à l'encontre de mineurs russes adoptés aux Etats-Unis", a indiqué M.Markine.

    Le 6 février, le chef du Comité d'enquête russe Alexandre Bastrykine a envoyé au département américain de la Justice une lettre proposant à Washington d'épauler Moscou dans les enquêtes sur les cas de mauvais traitements infligés aux enfants russes aux Etats-Unis.

    Fin décembre 2012, la Douma a approuvé la dénommée "loi Dima Iakovlev" interdisant aux Américains d'adopter des enfants russes en invoquant les mauvais traitements subis par ces derniers.

    La loi, adoptée en guise de réponse à la loi américaine dite Magnitski et violemment critiquée par de nombreux défenseurs des droits de l'homme, a provoqué une vaste controverse au sein de la société ainsi que dans les médias russes. Dans le même temps, la Douma a annulé l'accord russo-américain sur l'adoption, entré en vigueur en novembre 2012.

    Dossier:
    Loi anti-Magnitski à la Douma (35)

    Lire aussi:

    Le parlement canadien adopte une «loi Magnitski» malgré la menace de riposte russe
    La Russie promet de riposter à l’adoption d'une «loi Magnitski» par le Canada
    Les sanctions ne permettront pas à Washington d'améliorer ses relations avec Moscou
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik