Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Un haut responsable iranien tué en Syrie

    International
    URL courte
    0 0 0 0

    Le chef du Comité iranien pour la reconstruction du Liban a été assassiné par des terroristes en Syrie, a annoncé l'ambassade iranienne à Beyrouth dans un communiqué.

    Le chef du Comité iranien pour la reconstruction du Liban a été assassiné par des terroristes en Syrie, a annoncé l'ambassade iranienne à Beyrouth dans un communiqué.

    "L'ambassade a l'immense regret d'annoncer que le chef du Comité iranien pour la reconstruction du Liban, Hessam Khoch-Nevis, a trouvé la mort des mains des terroristes sur la route reliant Damas à Beyrouth", indique l'ambassade citée par la presse libanaise.

    De son côté, la chaîne qatarie Al-Jazeera rapporte que M.Nevis, représentant du Corps des gardiens de la Révolution islamique (CGRI) au Liban, a été assassiné peu après avoir quitté l'aéroport international de Damas. Le conducteur, lui aussi iranien, a également trouvé la mort lors de l'attaque.

    Citant les médias iraniens, l'agence Associated Press avait plus tôt annoncé que le général du CGRI Hassan Chateri avait été tué au Liban "par des mercenaires sionistes".

    Le Corps des Gardiens de la révolution islamique (Pasdarans) a été fondé en Iran après la révolution de 1979. Depuis l'élection à la présidence, en 2005, de Mahmoud Ahmadinejad, son influence n'a cessé de grandir.

    Lire aussi:

    Les USA mettraient en danger les troupes qui luttent contre les terroristes en Syrie
    Le Pentagone qualifie le dernier incident dans le Golfe persique d'«inoffensif»
    Les incidents dans le Golfe pourraient avoir «de lourdes conséquences» pour Washington
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik