Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Syrie: Moscou insiste sur une nouvelle rencontre du Groupe d'action

    International
    URL courte
    Situation politique en Syrie (2930)
    0 0 0 0

    Moscou estime qu'il est nécessaire de convoquer au plus vite une nouvelle rencontre du Groupe d'action sur la Syrie, a déclaré jeudi à RIA Novosti le vice-ministre russe des Affaires étrangères Mikhaïl Bogdanov.

    Moscou estime qu'il est nécessaire de convoquer au plus vite une nouvelle rencontre du Groupe d'action sur la Syrie, a déclaré jeudi à RIA Novosti le vice-ministre russe des Affaires étrangères Mikhaïl Bogdanov.
     
    Selon lui, cette rencontre est d'autant plus importante que la situation actuelle en Syrie risque de faire éclater ce pays.
     
    "Nous estimons qu'il est indispensable de tenir, sans plus tarder, une nouvelle rencontre du Groupe d'action consacrée aux événements en Syrie. La situation ne s'améliore pas, le pays est sur le point de se morceler", a affirmé le diplomate.
     
    Les processus en cours en Syrie "risquent de provoquer une désintégration du pays", a-t-il indiqué, ajoutant que ce processus "pourrait ne pas se limiter aux frontières de la République arabe syrienne".
     
    Le Groupe d'action comprenant les ministres des Affaires étrangères des cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l'ONU, de la Turquie et de pays de la Ligue arabe a tenu sa première réunion le 30 juin 2012 à Genève. Cet organisme mis en place à l'initiative de Moscou a alors adopté un communiqué dans lequel il a formulé des principes visant à régler la crise syrienne. Il s'agit notamment de la création d'un gouvernement de transition réunissant toutes les parties en conflit.
     
    M. Bogdanov a proposé jeudi d'élargir le Groupe d'action sur la Syrie en y intégrant d'autres acteurs internationaux influents, en particulier l'Iran, l'Egypte et d'Arabie saoudite.

    Dossier:
    Situation politique en Syrie (2930)

    Lire aussi:

    Vers un partenariat Riyad-Téhéran? Moscou se voit comme un médiateur entre les deux États
    Moscou salue l’absence de la primauté de l’idéologie dans la nouvelle administration US
    La Russie convoque à Genève une réunion du groupe de travail sur le cessez-le-feu en Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik