Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Affaire Litvinenko: la Russie espère un procès impartial (Lavrov)

    International
    URL courte
    Affaire Litvinenko (169)
    0 11

    Moscou espère que les juges britanniques saisis du dossier de meurtre de l'ex-officier du Service de sécurité russe (FSB) Alexandre Litvinenko auront à leur disposition tous les documents nécessaires pour établir la vérité, a déclaré vendredi le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov dans une interview à la chaîne de télévision BBC.

    Moscou espère que les juges britanniques saisis du dossier de meurtre de l'ex-officier du Service de sécurité russe (FSB) Alexandre Litvinenko auront à leur disposition tous les documents nécessaires pour établir la vérité, a déclaré vendredi le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov dans une interview à la chaîne de télévision BBC.
     
    "Nous espérons que la cour disposera de toutes les pièces objectives dont elle aura besoin pour établir la vérité. Autant que je sache, la veuve de Litvinenko veut la même chose", a affirmé M. Lavrov.
     
    Le chef de la diplomatie russe a critiqué la décision de la justice britannique de ne pas publier certaines informations concernant les activités d'Alexandre Litvinenko au motif que leur divulgation pourrait constituer une menace pour la sécurité nationale du Royaume-Uni.
     
    "Je ne crois pas qu'interdire l'accès de la cour et du public à ces documents soit dans l'intérêt de qui que ce soit", a indiqué le ministre. 
     
    Moscou a toujours cherché à établir la vérité dans cette affaire, sans permettre à personne de violer sa législation nationale, a souligné M. Lavrov. Dans le même temps, a-t-il ajouté, la partie russe attache une grande importance aux résultats de l'enquête effectuée en Grande-Bretagne.
     
    Exilé au Royaume-Uni en 2000 et naturalisé Britannique en 2006, Alexandre Litvinenko est décédé à Londres le 23 novembre de la même année. Des spécialistes britanniques ont affirmé avoir découvert dans son corps du polonium-210, matière hautement radioactive. Les résultats officiels de l'autopsie n'ont jamais été publiés.
     
    Les autorités britanniques chargées de l'instruction soupçonnent l'ex-agent du FSB Andreï Lougovoï d'être l'auteur de ce crime. 
     
    L'affaire Litvinenko constitue une pomme de discorde entre Londres et Moscou.

    Dossier:
    Affaire Litvinenko (169)

    Lire aussi:

    Moscou désigne le principal intéressé dans le meurtre de Litvinenko à Londres
    Parquet russe: Berezovsky a agi en coordination avec le renseignement britannique
    «Is fecit, cui prodest, il se peut que l’affaire Skripal ait été montée par la CIA»
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik