Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Washington, principal partenaire stratégique de Tbilissi (Ivanichvili)

    International
    URL courte
    0 0 0

    Le premier ministre géorgien Bidzina Ivanichvili a promis de se rendre à Washington dans un avenir proche, qualifiant les Etats-Unis de "principal partenaire stratégique" de son pays, rapporte jeudi le correspondant de RIA Novosti à Tbilissi.

    Le premier ministre géorgien Bidzina Ivanichvili a promis de se rendre à Washington dans un avenir proche, qualifiant les Etats-Unis de "principal partenaire stratégique" de son pays, rapporte jeudi le correspondant de RIA Novosti à Tbilissi.

    "Je ne voulais pas aller aux Etats-Unis pour m'y justifier, il faut du temps, et après je m'y rendrai, et je leur prouverai que nous avons une équipe forte et que nous avons accompli un énorme travail (…). Nous sommes en mesure de maintenir de bonnes relations aussi bien avec la Russie qu'avec les Etats-Unis", a déclaré le chef du gouvernement géorgien lors d'une rencontre avec des journalistes des médias régionaux.

    La coalition Rêve géorgien de M.Ivanichvili, fervent opposant au président Mikhaïl Saakachvili, a remporté les élections parlementaires du 1er octobre dernier, après quoi son dirigeant a été nommé premier ministre. Après les législatives, M.Ivanichvili a promis d'effectuer son premier déplacement officiel étranger aux Etats-Unis, mais a ensuite reporté la visite, expliquant sa décision par la nécessité d'organiser le travail du nouveau gouvernement.

    Parmi leurs objectifs prioritaires, les nouvelles autorités géorgiennes citent notamment la normalisation des relations entre Tbilissi et Moscou, rompues suite au conflit d'août 2008 et à la reconnaissance russe de l'indépendance de l'Abkhazie et de l'Ossétie du Sud. Dans le même temps, le gouvernement de M.Ivanichvili confirme le maintien du cap vers l'adhésion à l'Otan et l'UE.

    Lire aussi:

    Les chars américains sont toujours en Géorgie: août 2008 n'a pas servi de leçon
    «S'allier avec les USA fut la plus grande erreur de la Géorgie»
    Moscou révèle les «terribles» conséquences d’une possible adhésion de la Géorgie à l’Otan
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik