Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Commerce des armes: nouvelle réunion à l'Onu

    International
    URL courte
    0 0 0

    Les diplomates des 193 pays se réuniront lundi au siège de l'Onu à New York afin de tenter une nouvelle fois de mettre au point un projet de traité international sur le commerce des armes conventionnelles (TCA), annonce le correspondant de RIA Novosti.

    Les diplomates des 193 pays se réuniront lundi au siège de l'Onu à New York afin de tenter une nouvelle fois de mettre au point un projet de traité international sur le commerce des armes conventionnelles (TCA), annonce le correspondant de RIA Novosti.
    La dernière conférence, tenue en juillet 2012 s'est soldée par un échec, les diplomates n'ayant pas réussi à parvenir à un accord. Selon l'Onu, il y a eu en 2010 près de 27,5 millions de réfugiés dans le monde en raison de la prolifération incontrôlée des armes.

    Le secrétaire général de l'Onu Ban Ki-moon, déçu par l'échec de la conférence de juillet 2012, a fait cette fois une déclaration, espérant  que les participants de la rencontre parviendraient à surmonter leurs différends et feraient preuve de "volonté politique".

    "Notre responsabilité commune est de mettre un terme à l'ordre inadéquat qui régit le commerce mondial des armes conventionnelles, des armes à feu jusqu'aux chars et avions de combat", a indiqué le secrétaire général de l'Onu.

    Selon les médias, des représentants de la National Rifle Association américaine entendent prendre part aux discussions pour défendre le droit des Américains de posséder des armes à feu.

    Lors de la conférence, les pays occidentaux chercheront à inclure au texte l'interdiction de la vente d'armes susceptibles d'être utilisées pour "réprimer les droits de l'Homme", dont les armes livrées en vertu de contrats déjà conclus. Il s'agit notamment des armes russes livrées à la Syrie.

    Pour sa part, la Russie a proposé de n'autoriser que les structures habilitées par l'Etat à se livrer au commerce des armes.

    Lire aussi:

    Selon Moscou, l'Onu n'a pas accordé d'autorisation pour la présence des USA en Syrie
    Armée US en Syrie: l’Onu n’a pas le droit d’autoriser une présence militaire dans des pays
    Réforme de l’ONU: les USA à la barre, la France sur la touche?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik