Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Poutine en Allemagne pour inaugurer la Foire de Hanovre

    International
    URL courte
    0 4 0 0

    Le président russe Vladimir Poutine se rend ce dimanche 7 avril en visite de travail en Allemagne où il inaugurera avec la chancelière Angela Merkel la grande Foire industrielle de Hanovre.

    Le président russe Vladimir Poutine se rend ce dimanche 7 avril en visite de travail en Allemagne où il inaugurera avec la chancelière Angela Merkel la grande Foire industrielle de Hanovre.

    La participation de la Russie à la "Hannover Messe" en tant que pays partenaire principal est l'un des évènements clés du programme de l'année  croisée Russie-Allemagne, qui a débuté l'été dernier sous le slogan "Construisons l'avenir ensemble". Dans ce contexte, la visite de M.Poutine en Allemagne vise à promouvoir le business et les régions russes auprès des investisseurs allemands et européens.  

    A Hanovre, la Russie sera représentée par plus de 160 compagnies, dont le groupe gazier Gazprom, le pétrolier Rosneft, la société Chemins de fer de Russie (RZD) et le groupe de nanotechnologies Rosnano, qui s'exposeront sur une superficie de 4.500 m2.  

    Après l'Allemagne, le président russe se rendra à Amsterdam où il s'entretiendra avec le premier ministre néerlandais Mark Rutte et inaugurera l'année croisée Russie-Pays-Bas.  

    La "Hannover Messe", plus grande foire industrielle du monde, se déroulera à Hanovre du 8 au 12 avril. Elle mobilisera quelque 6.500 exposants originaires de 64 pays, et 200.000 visiteurs. Tous les secteurs-clés de l'industrie y seront représentés.

    Lire aussi:

    Allemagne: 50.000 personnes évacuées après la découverte de bombes de la 2e GM
    Angela Merkel en Russie: une visite controversée
    Poutine à Merkel: l’Allemagne reste le principal partenaire économique de la Russie
    De quoi discuteront Poutine et Merkel à Sotchi?
    Syrie, antiterrorisme… Merkel trouve des points de convergence avec Poutine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik