Ecoutez Radio Sputnik
Systéme de missiles sol-air russes S-300

Syrie: la Russie ne livre que des armes défensives (experts)

© RIA Novosti. Valeri Melnikov © RIA Novosti. Yuri Shipilov
1 / 2
International
URL courte
Situation politique en Syrie (2930)
01100

Tous les armements que la Russie livre en Syrie sont exclusivement défensifs et ne peuvent servir à réprimer l'opposition armée, a indiqué le directeur du Centre d'études militaro-politiques de l'Institut russe des Etats-Unis et du Canada, Vladimir Batiouk.

Tous les armements que la Russie livre en Syrie sont exclusivement défensifs et ne peuvent servir à réprimer l'opposition armée, a indiqué vendredi le directeur du Centre d'études militaro-politiques de l'Institut russe des Etats-Unis et du Canada, Vladimir Batiouk.

"Ces systèmes d'armement, tout comme d'ailleurs les missiles (sol-air) S-300 sont inutilisables dans la guerre civile en Syrie. Ils sont destinés à défendre le pays et non à réprimer l'opposition armée", a déclaré l'expert, en commentant l'article paru jeudi dans le New York Times sur des prétendues fournitures de missiles antinavires russes à Damas.

Et de supposer que cet article du quotidien américain était appelé à faire pression sur la Russie pour l'obliger à cesser ses livraisons d'armes à la Syrie.

Le directeur adjoint de l'Institut des Etats-Unis et du Canada, Pavel Zolotarev, n'exclut pas pour sa part que cette publication soit une provocation de la part des forces opposées à la convocation de la conférence "Genève 2".

"Nous ne devons pas oublier que la guerre de l'information ne s'arrête pas un seul instant (…). Il se peut qu'il s'agisse d'une +fuite+ dans un but bien précis, et tout porte à croire que tel est le cas", a estimé M.Zolotarev.

Citant des fonctionnaires américains ayant requis l'anonymat, le New York Times a annoncé que la Russie avait livré à la Syrie des missiles antinavires dotés d'un système de pointage sophistiqué. Le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov a rétorqué que la Russie livrait à la Syrie des armes défensives, notamment des systèmes antiaériens, armes qui ne rompaient pas l'équilibre des forces dans la région et ne donnaient aux autorités syriennes aucun avantage dans leur lutte contre l'opposition.

Dossier:
Situation politique en Syrie (2930)
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik
Grands titres