Ecoutez Radio Sputnik
International

Identité nationale: la Russie et l'UE "n'ont pas un sort commun" (Club Valdaï)

International
URL courte
0000

La Russie appartient à la civilisation européenne, mais elle ne doit pas forcément avoir le même sort que l'Europe, ont estimé mercredi des experts du Club international de discussion Valdaï réunis à Potsdam, en Allemagne.

La Russie appartient à la civilisation européenne, mais elle ne doit pas forcément avoir le même sort que l'Europe, ont estimé mercredi des experts du Club international de discussion Valdaï réunis à Potsdam, en Allemagne.

Valeri Fedorov, directeur du Centre russe d'étude de l'opinion publique (VTsIOM), a noté dans son rapport que la plupart des Russes considéraient leur pays comme faisant partie de la civilisation européenne, mais cela ne signifiait pas pour eux que la Russie devait avoir "un sort commun avec l'Europe occidentale et l'Amérique".

"La plupart des habitants de la Russie souhaitent construire un Etat démocratique russe qui répondrait à leur propre vision, sans attendre d'assistance ou de conseil de l'étranger", a indiqué M.Fedorov lors de la discussion baptisée "Recherche de l'identité nationale de la Russie et de l'UE dans le monde moderne".

L'expert russe a reconnu que pour la plupart des Russes, la notion de "société idéale" ne contenait pas certaines valeurs considérées comme fondamentales par les pays occidentaux, comme la révocabilité du pouvoir, l'existence de l'opposition en tant qu'élément clé du système politique, la séparation des branches de pouvoir public et le respect inconditionnel des droits des minorités.

Richard Sakwa, professeur de sciences politiques (expert pour la Russie et les pays européens) de l'université du Kent à Canterbury a, pour sa part, estimé que la Russie ne devait pas copier l'expérience occidentale en cherchant à préciser son identité. "Personne n'a de solution absolue. Aucun pays n'a inventé de système qu'on pourrait recommander aux autres pays comme la meilleure solution. Tout le monde avance à tâtons dans le noir", a-t-il déclaré.

La discussion de Potsdam s'inscrit dans une série de rencontres appelées à préparer la 10e réunion du Club de discussion international Valdaï programmée pour septembre 2013 et consacrée à l'identité de la Russie dans le monde en mutation.

Le Club de discussion international Valdaï a été institué en 2004 par l'agence russe RIA Novosti, le Conseil pour la politique étrangère et de défense de Russie, le quotidien Moscow News, les revues Russia Profile.org et La Russie dans la politique mondiale. Chaque année il rassemble près de trois cents analystes politiques de différents pays et aborde des thèmes dont la discussion permet aux participants étrangers de mieux comprendre la Russie.

Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik