Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Syrie: les USA cherchent à "reprendre" le Moyen-Orient par la force

    International
    URL courte
    Armes chimiques syriennes (496)
    0 0 0

    La campagne militaire des Etats-Unis et de leurs alliés de l'Otan en Syrie est chaque jour plus plausible. Ces derniers sont poussés par la "profonde crise aux Etats-Unis et au sein de l'Alliance de l'Atlantique-Nord, survenue après la chute du régime des Frères musulmans en Egypte", analyse mercredi à RIA Novosti Jihad Oda, professeur de politologie de l'université d’Helwan.

    La campagne militaire des Etats-Unis et de leurs alliés de l'Otan en Syrie est chaque jour plus plausible. Ces derniers sont poussés par la "profonde crise aux Etats-Unis et au sein de l'Alliance de l'Atlantique-Nord, survenue après la chute du régime des Frères musulmans en Egypte", analyse mercredi à RIA Novosti Jihad Oda, professeur de politologie de l'université d’Helwan.

    "La probabilité d'une opération militaire en Syrie, menée par les Américains et leurs alliés en dehors du cadre de l'Onu, est plus forte que jamais. Car les USA et l'Alliance traversent une grave crise après la chute du régime des Frères musulmans en Egypte, l'évolution défavorable de la situation en Irak, l'instabilité en Turquie, en Jordanie et, par conséquent, la prise de conscience que les Etats-Unis et l'Otan perdent leurs positions au Moyen-Orient. Ces Etats ne sont pas prêts à perdre la Syrie dans ces conditions", estime le politologue.

    Il est convaincu que cette campagne ne sera pas une guerre traditionnelle. "Il s'agira très probablement de frappes cirurgicales contre les sites gouvernementaux et militaires", déclare Oda.

    "L'attaque de la Syrie fait partie de plans de plus grande envergure de l'Occident pour redessiner la carte du Moyen-Orient par un morcellement de l'Irak, de la Syrie et du Liban en faibles entités pseudo-gouvernementales et par la neutralisation de l'Iran. On assiste au point culminant de la mise en œuvre de ces plans", analyse le professeur de politologie. Il souligne également qu'après l'attaque de la Syrie le Moyen-Orient se transformerait pour longtemps en "région d'anarchie".


    La situation en Syrie est passée à une phase "critique" le 21 août, après l'annonce de l'utilisation de l'arme chimique par l'armée gouvernementale lors d'une opération contre les rebelles dans la banlieue de Damas. L'opposition a rapporté la mort de 1 300 personnes et de plusieurs milliers de blessés.

    Les pays occidentaux, dont les USA et le Royaume-Uni, ont profité de ces informations non confirmées pour évoquer ouvertement une éventuelle intervention militaire dans le conflit syrien en contournant l'Onu.

    Dossier:
    Armes chimiques syriennes (496)

    Lire aussi:

    Le passe-temps favori de Trump, comment détruire le Moyen-Orient?
    Présence militaire au Kurdistan, cheval de Troie US dans la région?
    Les USA cherchent un prétexte pour envahir la Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik