Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Moscou veut une "ceinture antidrogue" autour de l'Afghanistan

    International
    URL courte
    La lutte contre la drogue (428)
    0 402

    Le ministre russe de l'Intérieur Vladimir Kolokoltsev a invité mardi ses homologues des pays membres de la Communauté des Etats indépendants à mettre en place une zone de sécurité antidrogue le long des frontières afghanes.

    Le ministre russe de l'Intérieur Vladimir Kolokoltsev a invité mardi ses homologues des pays membres de la Communauté des Etats indépendants à mettre en place une zone de sécurité antidrogue le long des frontières afghanes.

    "J'ai proposé de créer une ceinture antidrogue autour de l'Afghanistan. Ma proposition est dictée par le fait que la principale menace de prolifération des stupéfiants émane de ce pays", a déclaré M. Kolokoltsev à l'issue d'une réunion des ministres de l'Intérieur de la CEI.

    Selon M. Kolokoltsev, les policiers russes doivent prendre conjointement avec leurs collègues "toutes les mesures possibles prévues par le droit international".

    Premier producteur mondial d'héroïne, l'Afghanistan a fourni en 2011 plus de 80% des substances opiacées fabriquées dans le monde. Selon le Service fédéral russe de contrôle des stupéfiants (FSKN), l'Afghanistan produit près de 150 milliards de doses d'héroïne et environ 30 milliards de doses de haschisch par an. Cette drogue arrive en Russie via le Tadjikistan et le Pakistan.

    Le directeur du FSKN, Viktor Ivanov, a déclaré en avril dernier que jusqu'à 20.000 mercenaires opérant en Syrie étaient financés avec l'argent provenant du trafic de drogue afghane.

    Dossier:
    La lutte contre la drogue (428)
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik