Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Syrie: Castro salue l'initiative russe

    International
    URL courte
    Armes chimiques syriennes (496)
    0 0 0

    Le leader légendaire de la révolution cubaine Fidel Castro a hautement apprécié l'initiative de Moscou visant à garantir un règlement politique de la situation qui s'est créée autour de la Syrie.

    Le leader légendaire de la révolution cubaine Fidel Castro a hautement apprécié l'initiative de Moscou visant à garantir un règlement politique de la situation qui s'est créée autour de la Syrie. 

    "L'initiative intelligente de la Russie [a permis d'éviter] le risque d'"explosion" du conflit, lourde de conséquences catastrophiques", a écrit le comandante dans un article publié le 14 septembre par la presse cubaine. 

    Selon l'homme politique cubain, la Russie a réussi à résister fermement au désir de Washington de lancer "une attaque destructrice" contre la Syrie. L'initiative russe relative aux armes chimiques syriennes, selon M.Castro, permettra de prévenir une "vraie catastrophe d'envergure mondiale". 

    Afin d'éviter une opération militaire en Syrie, Moscou a appelé le 9 septembre Damas à placer ses arsenaux chimiques sous contrôle international pour ensuite les démanteler. La Russie a également invité la Syrie à rejoindre pleinement l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC). 

    Damas a immédiatement soutenu cette proposition de Moscou. 

    Samedi, les chefs de la diplomatie russe et américaine Sergueï Lavrov et John Kerry sont parvenus à une entente sur le dossier syrien. Les parties ont notamment prôné le règlement politique du conflit syrien et la non-intervention armée dans ce pays proche-oriental et ont convenu sur la destruction complète des stocks d'armes chimiques de Damas d'ici le milieu de l'année 2014.    

    Le jour même, l'Onu a reçu des engagements des autorités syriennes d'adhérer à la Convention internationale sur l'interdiction des armes chimiques. 

    Dossier:
    Armes chimiques syriennes (496)

    Lire aussi:

    Détruites à 100%? John Kerry fait machine arrière sur les armes chimiques syriennes
    Soutien à la Syrie: Trump examine le durcissement des sanctions contre Moscou et Téhéran
    Un média d'État syrien accuse les services secrets US d'avoir orchestré des attaques
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik