International
URL courte
Situation politique en Syrie (2930)
0 01
S'abonner

La deuxième banque russe, Vneshtorgbank (VTB) , a démenti les allégations de sénateurs américains selon lesquels l'établissement abriterait des avoirs personnels du président syrien Bachar el-Assad.

La deuxième banque russe, Vneshtorgbank (VTB) , a démenti les allégations de sénateurs américains selon lesquels l'établissement abriterait des avoirs personnels du président syrien Bachar el-Assad.

"Les allégations diffusées par quatre sénateurs américains sont absolument infondées. Le groupe VTB n'abrite aucun compte de dirigeants syriens. Nous considérons les affirmations des sénateurs comme une tentative provocatrice visant à induire en erreur l'opinion publique américaine", a déclaré le service de presse de la banque.

Auparavant, quatre membres du Sénat américain ont appelé Washington à imposer des sanctions à l'encontre de grandes banques russes Vneshtorgbank, Vnesheconombank (VEB) et Gazprombank qui permettaient, selon eux, de "financer les activités des autorités syriennes". Ainsi, selon les sénateurs, la VTB abritait les avoirs personnels du président Assad. Les législateurs ont notamment proposé de geler les avoirs des banques russes aux Etats-Unis et de leur interdire toute activité dans le pays.

"Il est évident que les insinuations de quatre hommes politiques américains irresponsables visent à attiser les tensions autour de l'économie et des finances syriennes et à torpiller à tout prix le processus de paix qui vient d'émerger dans le pays", estime la VTB.

Dossier:
Situation politique en Syrie (2930)

Lire aussi:

L’évolution des revenus de Jean Castex évaluée par Franceinfo
Ce pays européen a été désigné par la Chine comme possible point d’origine du coronavirus
La LDNA, mouvement pour la défense des Africains, espère la dissolution de l’Église catholique
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook