Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Syrie: Bagdad appellera les USA à cesser les livraisons d'armes aux rebelles

    International
    URL courte
    Situation politique en Syrie (2930)
    0 101

    Le premier ministre irakien Nouri al-Maliki se rendra la semaine prochaine aux Etats-Unis pour évoquer avec le président Barack Obama le règlement du conflit en Syrie et lui demander de stopper les livraisons d'armes aux rebelles, a annoncé mercredi à RIA Novosti Mohammad al-Sayhood, député de la coalition parlementaire dirigée par Maliki.

    Le premier ministre irakien Nouri al-Maliki se rendra la semaine prochaine aux Etats-Unis pour évoquer avec le président Barack Obama le règlement du conflit en Syrie et lui demander de stopper les livraisons d'armes aux rebelles, a annoncé mercredi à RIA Novosti Mohammad al-Sayhood, député de la coalition parlementaire dirigée par Maliki.

    "Nouri al-Maliki invitera les Etats-Unis à cesser les livraisons d'armes à l'opposition syrienne, car ces armes tombent entre les mains d'al-Qaïda et sont utilisées pour attaquer le peuple syrien et l'Irak", a déclaré le député.

    Selon lui, Bagdad considère la politique américaine à l'égard de la Syrie comme "erronée" et estime qu'elle a "provoqué de grands bouleversements au Proche-Orient.

    Le premier ministre irakien a proposé un plan de règlement politique de la crise syrienne, qui prévoit notamment la mise en place d'un cessez-le-feu sur tout le territoire du pays, la suspension du financement et des livraisons d'armes aux parties en conflit, l'expulsion des mercenaires étrangers, ainsi que des démarches visant à contraindre les belligérants à des négociations de paix sous contrôle de l'ONU.

    Bagdad souligne également la nécessité de mener à bien l'enquête internationale sur l'utilisation d'armes chimiques en Syrie. Il invite en outre les pays arabes à créer un fonds spécial en vue de faciliter le retour des réfugiés syriens.

    Dossier:
    Situation politique en Syrie (2930)

    Lire aussi:

    Al-Maliki: «la Russie doit avoir une présence militaire importante en Irak»
    Mossoul: la victoire sur Daech à Mossoul n’est pas définitive
    Le Proche-Orient aurait été anéanti sans la position de la Russie
    Libération de Mossoul: une réussite de l'armée irakienne, non des USA
    Libération de Mossoul: environ 20.000 morts et blessés parmi les militaires irakiens
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik