Ecoutez Radio Sputnik
    Drapeau de l'Iran

    Nucléaire: l'Iran prêt à dissiper les craintes de l'Occident (officiel)

    © Photo. Cla78
    International
    URL courte
    Nucléaire iranien (2014) (1478)
    0 0 0

    Le chef de l'Organisation iranienne de l'énergie atomique et vice-président du pays Ali Akbar Salehi a déclaré mardi que Téhéran était prêt à dissiper les craintes de l'Occident au sujet de son programme nucléaire, a annoncé l'agence Fars.

    Le chef de l'Organisation iranienne de l'énergie atomique et vice-président du pays Ali Akbar Salehi a déclaré mardi que Téhéran était prêt à dissiper les craintes de l'Occident au sujet de son programme nucléaire, a annoncé l'agence Fars.

    "Bien que les craintes de l'Occident ne nous semblent pas justifiées, nous sommes prêts à les dissiper", a déclaré M. Salehi. Il a ajouté qu'à cet effet, Téhéran pourrait "recourir aux mécanismes de la législation internationale" en matière de nucléaire civil.

    Les 15 et 16 octobre, Genève accueille les négociations entre l'Iran et les six médiateurs internationaux sur le dossier nucléaire iranien (Russie, Etats-Unis, France, Grande-Bretagne, Chine et Allemagne).

    Depuis 2003, les Six œuvrent conjointement avec l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) pour amener Téhéran à suspendre ses travaux d'enrichissement d'uranium susceptibles de mettre en danger le régime de non-prolifération nucléaire.

    L'Iran reconnaît enrichir de l'uranium à 20%, mais affirme que ses activités nucléaires ont pour seul objectif de satisfaire les besoins du pays en électricité et radionucléides.

    Dossier:
    Nucléaire iranien (2014) (1478)

    Lire aussi:

    L’Iran prêt à reprendre la production d’uranium enrichi dans un délai de 5 jours
    Nucléaire iranien: «Nos partenaires ont plus à perdre que nous», selon Téhéran
    L’Iran pourra-t-il enrichir de l’uranium pour fabriquer une bombe atomique?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik