Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Géorgie: aucune persécution politique en perspective (Margvelachvili)

    International
    URL courte
    Présidentielle en Géorgie (2013) (20)
    0 5 0 0

    Il n'y a pas eu et il n'y aura pas de persécutions politiques en Géorgie, a affirmé le candidat de la coalition au pouvoir Rêve géorgien Gueorgui Margvelachvili qui, selon les résultats préliminaires, aurait remporté dimanche l'élection présidentielle.

    Il n'y a pas eu et il n'y aura pas de persécutions politiques en Géorgie, a affirmé lundi le candidat de la coalition au pouvoir Rêve géorgien Gueorgui Margvelachvili qui, selon les résultats préliminaires, aurait remporté dimanche l'élection présidentielle.

    "J'affirme qu'il n'y a pas eu et qu'il n'y aura pas de persécutions politiques dans le pays, et je m'en porte moralement garant", a déclaré M.Margvelachvili lors d'une conférence de presse conjointe avec le premier ministre géorgien Bidzina Ivanichvili.

    "Quant aux poursuites judiciaires contre Mikhaïl Saakachvili, cela ne relève pas de ma compétence", a-t-il ajouté.

    M.Ivanichvili, la ministre de la Justice Tea Tsouloukiani et le procureur général de Géorgie Artchil Kbilachvili ont plus d'une fois indiqué par le passé que l'ex-président Mikhaïl Saakachvili pourrait être interrogé dans le cadre d'affaires sur la dilapidation de fonds budgétaires, sur la guerre en Ossétie du Sud et sur d'autres dossiers.

    D'après les données préliminaires de la Commission électorale centrale (CEC) de Géorgie, Gueorgui Margvelachvili remporte l'élection présidentielle dès le premier tour avec plus de 60% des suffrages exprimés.

    Dossier:
    Présidentielle en Géorgie (2013) (20)

    Lire aussi:

    «S'allier avec les USA fut la plus grande erreur de la Géorgie»
    Les chars américains sont toujours en Géorgie: août 2008 n'a pas servi de leçon
    Mikhaïl Saakachvili menace de destituer le Président Porochenko
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik