Ecoutez Radio Sputnik
    Drapeau biélorusse

    La Biélorussie entend étendre ses accords de libre-échange

    © Sputnik.
    International
    URL courte
    0 0 0 0

    La Biélorussie entend signer des accords de libre-échange avec plusieurs pays, notamment avec le Vietnam, la Nouvelle Zélande et des pays scandinaves, pour ne pas se limiter à l'espace de l'ex-URSS, a déclaré à Minsk le premier vice-premier ministre biélorusse Vladimir Semachko.

    La Biélorussie entend signer des accords de libre-échange avec plusieurs pays, notamment avec le Vietnam, la Nouvelle Zélande et des pays scandinaves, pour ne pas se limiter à l'espace de l'ex-URSS, a déclaré jeudi à Minsk le premier vice-premier ministre biélorusse Vladimir Semachko.

    "Nous sommes trop attachés au marché des pays issus de l'URSS. L'adhésion de la Russie à l'OMC nous a posé beaucoup de problèmes. Il faut accélérer l'entrée de la Biélorusse à l'OMC, mais c'est une procédure longue. Il faut donc dresser une liste de pays avec lesquels nous pouvons signer des accords de libre-échange", a indiqué M.Semachko lors d'une réunion du parlement biélorusse.

    Le président biélorusse a notamment appelé à intensifier les exportations biélorusses vers l'Indonésie à l'issue d'une visite dans ce pays. Mais les différentes taxes dont douanières font augmenter de 50% le prix de vente final des véhicules biélorusses. "Or la Chine est aussi présente sur ce marché. Elle a signé un accord sur le libre-échange avec l'Indonésie et ses produits sont beaucoup moins chers", a expliqué M.Semachko.

    "Il faut être réalistes et comprendre que la signature d'accords de libre-échange prend aussi beaucoup de temps. Nous devons donc mieux utiliser les instruments existants pour promouvoir les ventes des véhicules biélorusses avec des fonds budgétaires. A l'heure actuelle, le budget national rembourse une partie des frais engagés par les acheteurs de véhicules biélorusses", a précisé le vice-premier ministre.
    Selon lui, la Sberbank russe est la seule banque étrangère qui collabore avec Minsk dans ce domaine. Mais la Biélorussie a déjà lancé une coopération en ce sens avec la banque VTB russe et étudie les possibilités de rembourser des frais aux acheteurs de véhicules biélorusses en Ukraine et dans plusieurs pays d'Afrique.

    Lire aussi:

    Défense russe: les manœuvres russo-biélorusses purement défensives
    Minsk indigné par l’attitude de la police française à l’égard de son équipe de hockey
    Il ramasse un champignon sur la frontière d’un autre pays et les histoires commencent…
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik