Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Traité de paix: Tokyo veut une discussion "franche" avec Moscou

    International
    URL courte
    0 1 0 0

    Le Japon veut examiner franchement avec la Russie toutes les questions liées à la conclusion d'un traité de paix entre les deux pays, a annoncé vendredi le chef de la diplomatie nippone Fumio Kishida lors de négociations avec son homologue russe Sergueï Lavrov en visite à Tokyo.

    Le Japon veut examiner franchement avec la Russie toutes les questions liées à la conclusion d'un traité de paix entre les deux pays, a annoncé vendredi le chef de la diplomatie nippone Fumio Kishida lors de négociations avec son homologue russe Sergueï Lavrov en visite à Tokyo.

    "Nous voudrions procéder à un échange de vues sincère sur le développement de notre dialogue politique et évoquer les questions relatives à la conclusion d'un traité de paix", a déclaré M. Kishida.

    Selon lui, "la coopération bilatérale a considérablement changé" suite à la visite effectuée cette année en Russie par le premier ministre japonais Shinzo Abe.

    Sergueï Lavrov a pour sa part souligné que Moscou était prêt à négocier le traité de paix. Il a également ajouté que la rencontre au format "2+2" prévue samedi était très importante pour le renforcement de la confiance et de la sécurité entre Tokyo et Moscou.

    Les deux pays restent formellement en guerre, faute d'avoir conclu un traité de paix au terme de la Seconde Guerre mondiale. Depuis plusieurs décennies, les relations russo-japonaises sont envenimées par un litige territorial portant sur quatre îles qui font partie des Kouriles du sud (Itouroup, Kounachir, Shikotan et Habomai).  

    Tokyo avance la souveraineté japonaise sur ces îles à titre de préalable à la conclusion du traité de paix avec la Russie.

    Lire aussi:

    Hospitalité sans précédent: Poutine reconduit en voiture un ex-Premier ministre japonais
    Shinzo Abe à Moscou, traité de paix russo-japonais en vue?
    Poutine: Moscou et Tokyo pourraient travailler ensemble sur les îles Kouriles
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik