Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Terrorisme islamiste: un recruteur interpellé à Moscou (Intérieur)

    International
    URL courte
    0 0 0

    La police russe a interpellé à Moscou un recruteur de l'organisation terroriste internationale interdite Parti de la libération islamique (Hizb ut-Tahrir al-Islami), rapporte le ministère russe de l'Intérieur.

    La police russe a interpellé à Moscou un recruteur de l'organisation terroriste internationale interdite Parti de la libération islamique (Hizb ut-Tahrir al-Islami), rapporte jeudi le ministère russe de l'Intérieur.
     
    "Il s'agit d'un ressortissant de 25 ans de l'ex-république soviétique du Tadjikistan. L'individu, connu des services de police, avait été expulsé de Russie il y a quelque années (…). Néanmoins, il a acheté de faux papiers établis sous un faux nom pour revenir illégalement en Russie où il s'est de nouveau livré à des activités criminelles de propagande de Hizb ut-Tahrir al-Islami", lit-on dans le communiqué.
     
    Le prévenu recrutait de nouveaux adhérents pour son organisation et distribuait des tracts extrémistes, dont les textes provenaient entre autres de la revue Al-Wayi. Le ministère précise qu'un numéro de février 2009 de cette publication a été découvert chez le recruteur interpellé.
     
    Selon la police moscovite, le 27 septembre dernier, l'homme distribuait dans la Mosquée historique de la capitale des tracts appelant à adhérer au parti interdit et à s'opposer au pouvoir en place. Ce n'était pas la première interpellation de recruteurs dans cette mosquée. Auparavant, un ressortissant du Kirghizstan y avait été arrêté lors d'une prière de vendredi pour avoir appelé les fidèles à participer aux activités du Parti de la libération islamique.
     
    L'organisation politique sunnite "Hizb ut-Tahrir al-Islami" a été créée au milieu du XXe siècle. Elle a lancé le djihad (guerre sainte) contre les gouvernements non islamiques dans le but de créer un califat mondial.

    Lire aussi:

    La Défense russe avertit d’une nouvelle provocation chimique afin d’accuser Damas
    Attaque de Londres: Daech a tenté de recruter un journaliste de la BBC infiltré
    Défense russe: des radicaux d’Idlib lourdement armés prêts à attaquer Hama et Alep
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik