Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Snowden a dérobé 1,7 million de documents secrets (Pentagone)

    International
    URL courte
    Espionnage du Web par les services spéciaux américains (274)
    0 1411

    Edward Snowden, ex-agent de la CIA à l'origine des fuites sur le programme de surveillance américain PRISM, a dérobé environ 1,7 millions de documents secrets relatifs aux opérations de renseignement menées par les Forces armées US, rapporte l'agence Associated Press se référant au Pentagone.

    Edward Snowden, ex-agent de la CIA à l'origine des fuites sur le programme de surveillance américain PRISM, a dérobé environ 1,7 millions de documents secrets relatifs aux opérations de renseignement menées par les Forces armées US, rapporte l'agence Associated Press se référant au Pentagone.  

    La plupart des documents dérobés par le lanceur d'alerte contiennent des informations sur les opérations courantes de l'armée de Terre, de l'US Air Force et de l'US Navy, est-il indiqué dans un rapport secret du département militaire américain, dont certains détails ont été révélés à la presse par deux membres du Congrès, Mike Rogers et Dutch Ruppersberger.  

    Ces derniers ont précisé que la divulgation de certains documents avait d'ores et déjà porté préjudice à l'activité de renseignement menée par Washington. 

    Début juin, Edward Snowden, informaticien de 29 ans, a révélé à deux quotidiens, le Guardian et le Washington Post, l'existence d'un programme informatique secret baptisé PRISM, permettant aux Etats-Unis de surveiller des échanges par mail, messageries instantanées, téléphone et réseaux sociaux des utilisateurs aux Etats-Unis et ailleurs dans le monde.  

    Ce programme permet à la NSA et au FBI d'accéder à des données concernant des personnes vivant hors Etats-Unis via neuf géants de l'Internet, dont AOL, Apple, Facebook, Google, Microsoft, PalTalk, Skype, Yahoo! et YouTube et l'opérateur téléphonique Verizon.  

    Depuis ses révélations, M.Snowden est recherché par la justice américaine. Le 1er août 2013, l'ex-agent de la CIA a obtenu l'asile temporaire en Russie.

    Dossier:
    Espionnage du Web par les services spéciaux américains (274)

    Lire aussi:

    Poutine propose d'accorder l'asile politique à l'ex-chef du FBI
    Poutine: une gaffe des autorités américaines a sauvé Snowden
    Poutine: «Snowden n’est pas un traître»
    La nouvelle de l’extradition de Snowden diffusée par la télé US n’est qu’un fake
    Edward Snowden prévient «d'une nouvelle vague de surveillance de masse au Japon»
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik