Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Iran: lever les sanctions une fois l'AIEA rassurée (Moscou)

    International
    URL courte
    Nucléaire iranien (2014) (1478)
    0 0 0 0

    Le Conseil de sécurité des Nations unies doit lever les sanctions décrétées contre l'Iran quand l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) recevra les réponses à toutes ses questions concernant le programme nucléaire iranien, a estimé le diplomate russe Vladimir Voronkov.

    Le Conseil de sécurité des Nations unies doit lever les sanctions décrétées contre l'Iran quand l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) recevra les réponses à toutes ses questions concernant le programme nucléaire iranien, a estimé mardi le diplomate russe Vladimir Voronkov. 
     
    "L'AIEA se trouve en contact permanent avec les Six, l'Iran et leur commission conjointe (…). Téhéran se montre disposé à répondre à toutes les préoccupations de l'agence (…), qui tient à être persuadée de l'absence d'activités nucléaires non déclarées de l'Iran (…), ce qui lui permettrait en perspective de conclure que le programme nucléaire iranien est exclusivement pacifique. Après cela, il ne restera aucune raison pour maintenir les sanctions", a déclaré dans une interview à RIA Novosti M.Voronkov, délégué permanent russe auprès des organisations internationales à Viennes.
     
    Le 24 novembre 2013, l'Iran et les six médiateurs internationaux sur son dossier nucléaire (Chine, Etats-Unis, France, Royaume-Uni, Russie, Allemagne) ont conclu un accord intermédiaire aux termes duquel la République islamique s'est engagée à réduire son programme nucléaire en échange d'un allègement des sanctions internationales décrétées à son encontre. Le 20 janvier, Téhéran a annoncé avoir commencé l'application de cet accord. 
     
    Les Etats-Unis et l'Union européenne ont partiellement levé les sanctions économiques contre l'Iran après l'arrêt par ce pays de ses centrifugeuses impliquées dans les travaux sensibles d'enrichissement d'uranium, dans le cadre dudit accord visant à réduire les inquiétudes dans le  monde au sujet du programme nucléaire de l'Iran.

    Dossier:
    Nucléaire iranien (2014) (1478)

    Lire aussi:

    L’Iran prêt à reprendre la production d’uranium enrichi dans un délai de 5 jours
    Accord nucléaire: où passe la ligne rouge pour l’Iran?
    Les USA veulent se retirer de l'accord nucléaire et en rendre l’Iran responsable
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik