Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Nuland et Ashton, les "furies de la révolution" en Ukraine (expert russe)

    International
    URL courte
    Manifestations pro-européennes en Ukraine (364)
    0 210

    La situation en Ukraine s'est brusquement aggravée suite aux efforts de la sous-secrétaire d'Etat américaine Victoria Nuland et de la Haute Représentante de l'UE pour les affaires étrangères Catherine Ashton, a déclaré Sergueï Markov, directeur de l'Institut russe d'études politiques.

    La situation en Ukraine s'est brusquement aggravée suite aux efforts de la sous-secrétaire d'Etat américaine Victoria Nuland et de la Haute Représentante de l'UE pour les affaires étrangères Catherine Ashton, a déclaré mercredi à Moscou Sergueï Markov, directeur de l'Institut russe d'études politiques.

    "Les furies de la révolution ukrainienne sont Victoria Nuland et Catherine Ashton (…). Ces dames, qui représentent la politique anglo-saxonne, ont exercé des pressions sur le pouvoir ukrainien pendant trois mois et ont poussé l'opposition à refuser le compromis et à passer à la violence. Le sang versé dans les rues de Kiev est sur les mains de Mmes Nuland et Ashton", a indiqué M.Markov à RIA Novosti.

    "L'UE et les Etats-Unis doivent prendre leurs distances de la politique insensée de Nuland-Ashton et de renvoyer ces diplomates, ou au moins les décharger du dossier ukrainien", a ajouté l'expert.

    Selon lui, la position de l'Occident qui qualifie de violence les efforts déployés par le pouvoir légitime pour rétablir l'ordre public en Ukraine et menace d'adopter des sanctions, ne laisse pas de choix au président Ianoukovitch. "M.Ianoukovitch est hostile à l'effusion de sang (…). Mais il est au pied du mur", a conclu l'expert.

    De violents affrontements entre protestataires et policiers ukrainiens ont repris mardi à Kiev, théâtre d'une importante contestation populaire depuis plusieurs mois. Des militants radicaux ont fait irruption dans des bâtiments administratifs au centre de Kiev, brûlé des pneus et jeté des pierres et des cocktails Molotov contre les policiers. Selon la police, les opposants ont utilisé pour la première fois des armes à feu. D'après les dernières informations, les troubles ont déjà fait 26 morts dont 10 policiers. Le ministère ukrainien de l'Intérieur fait en outre état d'environ 800 blessés.

    Dossier:
    Manifestations pro-européennes en Ukraine (364)
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik