Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Attentat de Mogadiscio: le président indemne, des victimes (Onu)

    International
    URL courte
    0 0 0

    Le président somalien Hassan Cheikh Mohamoud est sorti indemne de l'attentat à la voiture piégée survenu vendredi contre son palais de Mogadiscio, mais il y a eu des victimes, a annoncé le représentant spécial des Nations unies en Somalie Nick Kay.

    Le président somalien Hassan Cheikh Mohamoud est sorti indemne de l'attentat à la voiture piégée survenu vendredi contre son palais de Mogadiscio, mais il y a eu des victimes, a annoncé le représentant spécial des Nations unies en Somalie Nick Kay.

    "Le président n'a pas été blessé, mais l'attentat a malheureusement coûté la vie à plusieurs personnes. Je condamne fermement cette attaque terroriste", a écrit M.Kays sur son compte Twitter.

    Une voiture bourrée d'explosif a explosé vendredi tout près du palais présidentiel dans la capitale somalienne. D'après la police locale, une voiture piégée a heurté la grille et explosé, puis des hommes armés s'y sont engouffrés. Selon des médias internationaux, une deuxième explosion a retenti par la suite.

    L'attaque a été revendiquée par les shebabs.

    Depuis sa dislocation en 1991 suite à la chute du régime dictatorial de Siad Barre, la Somalie n'existe pratiquement plus en tant qu'Etat uni. Le pays est partagé entre différentes factions hostiles, dont le mouvement radical al-Chabaab, proche de la nébuleuse terroriste Al-Qaïda.

    Reconnu par la communauté internationale comme l'unique organe de pouvoir légal, le Gouvernement fédéral de transition (GFT) ne contrôle que Mogadiscio et certaines régions environnantes, le reste du pays étant administré par des entités autonomes refusant de se soumettre aux autorités centrales.

    Lire aussi:

    Pris pour un terroriste, le ministre somalien des Travaux publics est tué par erreur
    Un nouvel attentat frappe Mogadiscio, une dizaine de morts
    Les USA attaquent des positions du groupe terroriste Al-Shabbaab en Somalie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik