Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Ukraine: l'Otan met en garde contre l'implication de l'armée

    International
    URL courte
    Règlement de la situation en Ukraine (2014) (2149)
    0 0 0

    Le secrétaire général de l'Otan Anders Fogh Rasmussen, en visite en Grèce, a fermement condamné l'effusion de sang à Kiev et mis en garde le gouvernement ukrainien contre l'implication de l'armée dans la résolution de la crise qui secoue le pays, rapporte le correspondant de RIA Novosti.

    Le secrétaire général de l'Otan Anders Fogh Rasmussen, en visite en Grèce, a fermement condamné l'effusion de sang à Kiev et mis en garde le gouvernement ukrainien contre l'implication de l'armée dans la résolution de la crise qui secoue le pays, rapporte vendredi le correspondant de RIA Novosti.

    "Je condamne l'effusion de sang en Ukraine et j'appelle instamment toutes les parties à mettre un terme à cette folle escalade de la violence. Le gouvernement ukrainien assume une responsabilité particulière en ce qui concerne le non-engagement de forces spéciales dans cette crise politique, et afin que l'armée et les forces spéciales ne se tournent pas contre le peuple ukrainien. Cela aurait des conséquences sérieuses pour notre partenariat avec l'Ukraine", a averti M.Rasmussen lors d'une rencontre avec le premier ministre grec Antonis Samaras.

    Et d'ajouter que le dialogue était le seul moyen d'arriver à un règlement négocié.

    "Aussi saluons-nous tous les efforts visant à trouver une solution pacifique", a affirmé le secrétaire général de l'Alliance.

    De violents affrontements entre protestataires et forces de l'ordre ont repris en Ukraine le 18 février, lorsque des militants radicaux ont fait irruption dans des bâtiments administratifs au centre de Kiev, brûlé des pneus et jeté des pierres et des cocktails Molotov contre les policiers. D'après la police, les radicaux utilisent également des armes à feu. Selon le ministère ukrainien de la Santé, 80 personnes ont déjà trouvé la mort dans les violences déchaînées à Kiev.

    Dossier:
    Règlement de la situation en Ukraine (2014) (2149)

    Lire aussi:

    Porochenko est certain de l'adhésion de son pays à l'Otan
    La Fédération européenne des journalistes réagit aux persécutions en Ukraine
    La Présidente du Sénat russe explique ce qui incite Kiev à réprimer les journalistes
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik