International

Ukraine: l'ex-première ministre Ioulia Timochenko refuse de reprendre ses fonctions

International
URL courte
Règlement de la situation en Ukraine (2014) (2149)
0 03
S'abonner

L'ex-première ministre ukrainienne Ioulia Timochenko demande de ne pas examiner sa candidature au poste de chef du gouvernement de l'Ukraine, selon une déclaration ad hoc publiée dimanche sur son site officiel.

L'ex-première ministre ukrainienne Ioulia Timochenko demande de ne pas examiner sa candidature au poste de chef du gouvernement de l'Ukraine, selon une déclaration ad hoc publiée dimanche sur son site officiel.

"J'ai été surprise par une information selon laquelle on me proposait au poste de première ministre de l'Ukraine. Cette proposition n'a été évoquée avec moi par personne. Merci pour le respect, mais je demande de ne pas examiner ma candidature au poste de chef du gouvernement", indique la déclaration.

Samedi, la Rada suprême (parlement) a approuvé un document autorisant la libération de l'ex-chef du gouvernement ukrainien.
Mme Timochenko a été condamnée à sept ans de prisons à la fin de 2011 pour avoir signé en 2009, sans l'aval du gouvernement qu'elle dirigeait à l'époque, des contrats gaziers avec la Russie à un prix jugé pénalisant pour l'Ukraine. Depuis mai 2012, elle se trouvait à l'hôpital de Kharkov.

Depuis le début des poursuites judiciaires à son encontre, l'affaire Timochenko a envenimé les relations entre Kiev et l'Union européenne, qui considérait son procès comme étant politisé.

Dossier:
Règlement de la situation en Ukraine (2014) (2149)

Lire aussi:

«C'est n'importe quoi!»: l’exécutif dément les dates du déconfinement annoncées en direct par Hanouna
La France passe la barre des 10.000 décès et enregistre 518 nouveaux cas graves de Covid-19
«Aphrodisiaque», la viande de chien est réservée aux hommes, dans le nord du Togo
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook