Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Monument à l'Armée soviétique vandalisé à Sofia: Moscou exige une enquête

    International
    URL courte
    0 12
    S'abonner

    Indigné par la peinture aux couleurs du drapeau ukrainien, dans la nuit de samedi à dimanche, d'un monument à l'Armée soviétique à Sofia, en Bulgarie, Moscou a adressé une note de protestation à la diplomatie bulgare, exigeant une enquête, indique le ministère russe des Affaires étrangères.

    Indigné par la peinture aux couleurs du drapeau ukrainien, dans la nuit de samedi à dimanche, d'un monument à l'Armée soviétique à Sofia, en Bulgarie, Moscou a adressé une note de protestation à la diplomatie bulgare, exigeant une enquête, indique le ministère russe des Affaires étrangères.  

    "Suite à cet incident, une note de protestation exigeant la tenue d'une enquête rigoureuse sur cet acte de hooliganisme et la traduction en justice des coupables (…) a été adressé au ministère bulgare des Affaires étrangères", a indiqué la diplomatie russe dans un communiqué, ajoutant que Moscou espérait que les autorités bulgares préviendraient à l'avenir toute insulte à la mémoire des soldats tombés au nom de la libération de la Bulgarie et de l'Europe du nazisme.  

    Toutefois, le scandale autour de ce monument rendant hommage aux soldats soviétiques ne s'est pas terminé là. La chaîne de télévision Euronews a utilisé lundi le cliché montrant le monument vandalisé comme photo de couverture de sa page Facebook. 

    Moscou n'a pas tardé à réagir, jugeant ce comportement excessif. 

    "C'est comme ça que se présente actuellement le compte Facebook de la chaîne Euronews. Notre réaction est de dire que ça a dépassé les limites. C'est votre réaction qui compte", dit le commentaire publié dans la nuit de lundi à mardi sur la page Facebook officielle de la diplomatie russe.  

    La photo de couverture de la page Facebook de la chaîne a finalement été rapidement changée. 

    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik