Ecoutez Radio Sputnik
    Ministère russe des Affaires étrangères

    Moscou riposte aux sanctions canadiennes

    © Sputnik. Valeriy Shustov
    International
    URL courte
    Sanctions contre la Russie (826)
    0 0 0

    Moscou a interdit l'entrée en Russie à 13 responsables du Canada en réaction à la décision canadienne de sanctionner la Russie pour le rattachement de la Crimée, a annoncé le ministère russe des Affaires étrangères.

    Moscou a interdit l'entrée en Russie à 13 responsables du Canada en réaction à la décision canadienne de sanctionner la Russie pour le rattachement de la Crimée, a annoncé lundi le ministère russe des Affaires étrangères.

    "Nous déplorons le fait qu'Ottawa ignore la volonté du peuple de la Crimée, dont la plus grande partie a voté pour la réunification avec la Russie sans violer les normes du droit international et la Charte des Nations unies, et que le Canada préfère soutenir le régime illégitime de Kiev qui cherche à renforcer sa position suite à un coup d'Etat survenu en Ukraine", a indiqué le porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères Alexandre Loukachevitch.

    La liste des Canadiens interdits d'entrée en Russie comprend Christine Hogan, conseillère du premier ministre pour la politique extérieure et de défense; Wayne G.Wouters, secrétaire du cabinet du Premier ministre et greffier du Conseil privé; Jean-François Tremblay, sous-secrétaire du cabinet du Premier ministre; Andrew Sheer, président de la chambre des communes; Peter Van Loan, leader du groupe conservateur à la Chambre des communes; et Raynell Andreychuk, président de la commission du Sénat pour les affaires étrangères et le commerce international.

    Parmi les personnes sanctionnées figurent également Dean Allison et Paul Dewar, président et vice-président de la commission parlementaire pour les Affaires étrangères; Orwin Cotler, vice-président de la sous-commission parlementaire pour les droits de l'homme; les députés Ted Opitz, Christia Freeland et James Bezan, ainsi que le président du Congrès ukrainien du Canada Paul Grod.

    Selon M.Loukachevitch, Moscou réagit à "un geste inacceptable du côté canadien qui a gravement affecté les relations bilatérales", mais il est toujours prêt à une coopération constructive et pragmatique avec Ottawa, avant tout sur les questions arctiques.

    Le Canada a publié le 17 mars une liste de plusieurs responsables russes frappés de sanctions, entre autres le vice-premier ministre russe Dmitri Rogozine, le conseiller du président russe Sergueï Glaziev, l'assistant du président russe Vladislav Sourkov, la présidente du Conseil de la Fédération (chambre haute du parlement russe) Valentina Matvienko, le sénateur Andreï Klichas et les parlementaires Elena Mizoulina et Leonid Sloutski.

    Dossier:
    Sanctions contre la Russie (826)

    Lire aussi:

    Moscou fournit des détails sur sa riposte aux sanctions canadiennes
    Sanctions du Canada: la réponse symétrique de Moscou
    L’ambassade russe au Canada qualifie d’«insensé» le nouveau train de sanctions
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik