Ecoutez Radio Sputnik
Drapeaux des pays membres du groupe BRICS

Ukraine: les BRICS condamnent les sanctions

© Sputnik.
International
URL courte
Sanctions contre la Russie (826)
01700

Quatre pays des BRICS (Brésil, Inde, Chine, Afrique du Sud) ont condamné lundi les sanctions occidentales en tant qu'instrument de règlement de la situation en Ukraine, a rapporté le journal Globe and Mail.

Quatre pays des BRICS (Brésil, Inde, Chine, Afrique du Sud) ont condamné lundi les sanctions occidentales en tant qu'instrument de règlement de la situation en Ukraine, a rapporté le journal Globe and Mail.

"La rhétorique inamicale, les sanctions et les sanctions de riposte, la politique de la force ne contribuent pas à un règlement équilibré et pacifique de la crise qui répondrait aux normes du droit international et aux principes énoncés dans la Charte des Nations unies", est-il indiqué dans une déclaration des ministres des Affaires étrangères des BRICS tenue à La Haye.

Les pays des BRICS ont exprimé leur préoccupation face à l'éventuelle exclusion de Moscou du sommet du G8 qui aura lieu en novembre prochain à Brisbane, en Australie, évoquée par les autorités australiennes.

Les chefs de diplomatie des BRICS ont tenu une rencontre à La Haye en marge d'un forum sur la sécurité nucléaire. Leur réunion a porté sur la situation en Ukraine et en Syrie et sur le prochain sommet des BRICS programmé au Brésil.

Un changement de pouvoir ayant toutes les caractéristiques d'un coup d'Etat s'est produit en Ukraine le 22 février dernier. La Rada suprême (parlement) a destitué le président Viktor Ianoukovitch, réformé la constitution et fixé l'élection présidentielle au 25 mai. M.Ianoukovitch a déclaré qu'il avait quitté le pays sous la menace de persécutions, mais qu'il restait le président légitime de l'Ukraine. Moscou conteste la légitimité des nouvelles autorités du pays.

Peuplée en majorité de russophones, la république autonome ukrainienne de Crimée a refusé de reconnaître les nouvelles autorités de Kiev et proclamé son indépendance et la réunification avec la Russie. La Russie et la Crimée ont signé le traité sur le rattachement de la république de Crimée et de la ville de Sébastopol à la Fédération de Russie le 18 mars.

L'UE, les Etats-Unis, le Canada et le Japon ont adopté des sanctions en raison de la position de Moscou concernant la Crimée. La Russie a adopté des sanctions en riposte.

Dossier:
Sanctions contre la Russie (826)
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik
Grands titres