Ecoutez Radio Sputnik
International

Syrie/nouvelle attaque chimique: Moscou perplexe

International
URL courte
Armes chimiques syriennes (484)
09600

Moscou est préoccupé par les informations selon lesquelles une nouvelle attaque chimique aurait été récemment perpétrée en Syrie, a déclaré lundi le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.

Moscou est préoccupé par les informations selon lesquelles une nouvelle attaque chimique aurait été récemment perpétrée en Syrie, a déclaré lundi le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov. 

"Nous sommes inquiets par les informations concernant un nouveau recours à des substances chimiques ayant fait plusieurs victimes. Nous considérons que toutes les informations, tous les faits liés aux armes chimiques ou à leurs composants doivent être examinés sans délai", a indiqué le ministre russe. 

"Nous rejetons une responsabilité particulière [pour ces attaques] sur les sponsors de l'opposition extrémiste qui n'a pas renoncé à ses tentatives de torpiller le désarmement chimique en Syrie. Ce dans le but de fabriquer un nouveau prétexte pour une intervention militaire étrangère ou même pour s'emparer des arsenaux chimiques et de leurs composantes afin de s'en servir dans des buts terroristes", a conclu M.Lavrov. 

Il a été antérieurement annoncé que vendredi dernier, du chlore toxique aurait été répandu lors d'une attaque contre la ville syrienne de Kafr Zita (ouest). D'après les médias, l'attaque chimique a fait deux morts et une centaine d'intoxiqués.

Les autorités syriennes ont accusé les islamistes du Front al-Nosra, groupe extrémiste lié à Al-Qaïda. 

Se référant à des médecins, les militants de l'opposition anti-Assad rapportent de leur côté que des dizaines de personnes ont été blessées dans un raid de l'aviation gouvernementale mené contre la localité en question. D'après ces derniers, une épaisse fumée s'est échappée des projectiles jetés par les avions. 

Dossier:
Armes chimiques syriennes (484)
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik
Grands titres