Ecoutez Radio Sputnik
    International

    La visite du chef de la CIA à Kiev parfaitement logique (journaliste US)

    International
    URL courte
    Règlement de la situation en Ukraine (2014) (2149)
    0 7501

    Le journaliste américain George Mapp, spécialisé dans les enquêtes sur les activités des services de renseignement et les questions de sécurité, considère la visite du chef de la CIA John Brennan à Kiev comme une démarche logique dans le contexte du grand jeu géopolitique.

    Le journaliste américain George Mapp, spécialisé dans les enquêtes sur les activités des services de renseignement et les questions de sécurité, considère la visite du chef de la CIA John Brennan à Kiev comme une démarche logique dans le contexte du grand jeu géopolitique.

    Dans un commentaire accordé à RIA Novosti, M.Mapp a qualifié la situation de "partie d'échecs cruciale et délicate jouée par tous les pays impliqués". Selon lui, l'un des objectifs des Etats-Unis consiste à détourner l'attention de la Russie de la question syrienne, tandis que dans sa confrontation avec l'Occident Moscou pourrait montrer au monde entier, notamment aux pays du groupe Brics, qu'il est capable d'infliger un préjudice à l'économie et à la monnaie américaine.

    "A en juger par les causes évoquées, l'issue de cette partie aura une importance primordiale et des conséquences, il est donc parfaitement logique que le directeur de la CIA John Brennan ait décidé de se rendre en Ukraine personnellement", a déclaré M.Mapp. Il estime que Brennan s'est effectivement rendu en visite à Kiev, tout en soulignant qu'il n'en avait pas la confirmation de ses sources.

    D'après Mapp, "il est fort probable que la CIA soit non seulment impliquée dans les manifestations, mais qu'elle les ait directement orchestrées et dirigées depuis le début".

    "Le scénario ukrainien qui se déroule ces derniers mois porte l’empreinte claire de la CIA", affirme le journaliste. Il souligne que l’agence a une grande expérience en matière d'organisation des coups d'Etat, y compris en Ukraine - il cite notamment en exemple la révolution orange de 2004.

    Dossier:
    Règlement de la situation en Ukraine (2014) (2149)
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik