Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Ukraine/est: l'assaut général fixé au 2 mai (source)

    International
    URL courte
    Situation explosive dans l'est de l'Ukraine (1212)
    0 02

    Un assaut général des postes de contrôle et bâtiments occupés par les protestataires dans le sud-est de l'Ukraine aura lieu le 2 mai, a fait savoir à RIA Novosti une source au sein de l'état-major interarmées ukrainien.

    Un assaut général des postes de contrôle et bâtiments occupés par les protestataires dans le sud-est de l'Ukraine aura lieu le 2 mai, a fait savoir à RIA Novosti une source au sein de l'état-major interarmées ukrainien.

    Selon la source, la gestion de l'opération a été transmise du ministre de l'Intérieur par intérim Arsen Avakov au chef du Service de sécurité ukrainien SBU Valentin Nalivaïtchenko en raison de l'échec de sa première étape.

    "Conscient qu'il est inutile d'employer des unités de l'armée régulière dans les régions de Lougansk et de Donetsk, Nalivaïtchenko, après des consultations avec Dmitri Iaroch, a organisé la formation de bataillons spéciaux du Secteur droit (organisation ultranationaliste, ndlr) en vue de lancer un assaut général contre les sites contrôlés par les séparatistes, notamment dans la région de Lougansk", a indiqué l'interlocuteur de l'agence

    Toujours d'après la source, le chef du SBU a reçu l'ordre de rétablir le contrôle de la région de Lougansk dans un délai de 24 heures "coûte que coûte".

    Depuis mars, les grandes villes de l'Est et du Sud de l'Ukraine, dont Donetsk, Kharkov et Lougansk, connaissent une mobilisation sans précédent des partisans de la fédéralisation du pays qui contestent les nouvelles autorités pro-européennes de Kiev et réclament des référendums sur le statut politique de leurs régions.

    Les protestataires ont pris sous leur contrôle des bâtiments administratifs dans plusieurs villes de la région. Le 15 avril, les autorités de Kiev a lancé une opération dite antiterroriste contre les manifestants impliquant des unités de l'armée régulière.

    Mercredi, le président ukrainien par intérim Alexandre Tourtchinov a reconnu que les forces de l'ordre n'arrivaient pas à prendre sous leur contrôle la situation dans les régions de Lougansk et de Donetsk.

    Dossier:
    Situation explosive dans l'est de l'Ukraine (1212)

    Lire aussi:

    Lougansk aurait déjoué un attentat ukrainien contre la mission de l’OSCE
    Kiev renoncerait à récupérer Donetsk et Lougansk par la force
    Des inspecteurs US bientôt dans le Donbass et en Crimée, selon Kiev
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik