Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Arctique: un potentiel pour les conflits dans la zone (Pentagone)

    International
    URL courte
    La Russie explore l'Arctique (124)
    0 8122

    Le Pentagone voit un potentiel pour les conflits dans l'Arctique et entend renforcer ses positions dans cette zone, a déclaré mardi le secrétaire américain à la Défense Chuck Hagel lors d'un discours à Chicago.

    Le Pentagone voit un potentiel pour les conflits dans l'Arctique et entend renforcer ses positions dans cette zone, a déclaré mardi le secrétaire américain à la Défense Chuck Hagel lors d'un discours à Chicago. 

    "La fonte de gigantesques masses de glaces dans l'Arctique crée un climat favorable à l'ouverture de nouvelles voies maritimes, à l'exploration de ressources naturelles, au commerce et à l'énergie avec un dangereux potentiel pour des conflits dans la zone", a souligné M.Hagel. 

    "Le ministère de la Défense renforce sa présence dans la région et examine les mesures à entreprendre à l'avenir", a ajouté l'homme politique américain. 

    Ces dernières années, l'intérêt pour l'Arctique a fortement augmenté partout dans le monde, y compris en Russie qui a défini l'exploration cette région comme une des priorités vitales du pays. Lors d'une réunion du Conseil de sécurité du pays en avril dernier, le président Vladimir Poutine a ordonné de créer dans le secteur russe de l'Arctique un système uni de stationnement des navires de surface et des sous-marins de nouvelle génération, de renforcer les frontières, d'assurer le financement du programme du développement de la zone à partir de 2017 et de créer un organisme d'Etat spécial chargé de mettre en place la politique russe en Arctique.  

    Outre la Russie et les Etats-Unis, six Etats composent la région arctique: le Canada, le Danemark, la Finlande, l'Islande, la Norvège et la Suède. En 1996, le Conseil de l'Arctique regroupant les pays riverains a vu le jour. L'organisation est appelée à promouvoir la coopération dans la protection de l'environnement et à stimuler le développement durable des régions polaires.

    Dossier:
    La Russie explore l'Arctique (124)

    Lire aussi:

    Poutine: la Russie ne compte pas faire cavalier seul dans l’Arctique
    Les scientifiques constatent des changements climatiques importants dans l'Arctique
    Sous-marins US en Norvège: le Pentagone revient sur les déclarations de Poutine
    Les Islandais n'ont pas d'armée, Poutine leur propose un «coup de main»
    Une nouvelle infrastructure militaire russe verra le jour en Arctique d'ici 2020
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik