Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Russie-Iran: consultations sur la situation au Proche-Orient

    International
    URL courte
    0 0 10

    La situation en Syrie, en Palestine et en Irak a été mercredi au centre de consultations entre l'envoyé spécial du président russe pour le Proche-Orient Mikhaïl Bogdanov et le vice-ministre iranien des Affaires étrangères Hossein Amir Abdollahian, a annoncé le ministère russe des Affaires étrangères.

    La situation en Syrie, en Palestine et en Irak a été mercredi au centre de consultations entre l'envoyé spécial du président russe pour le Proche-Orient Mikhaïl Bogdanov et le vice-ministre iranien des Affaires étrangères Hossein Amir Abdollahian, a annoncé le ministère russe des Affaires étrangères.

    "Les interlocuteurs ont échangé leurs vues sur les dossiers régionaux clés. Ils se sont mis d'accord de poursuivre le dialogue politique russo-iranien sur les problèmes d'actualité proche-orientaux", a indiqué le ministère dans un communiqué.

    Evoquant la situation en Syrie, les diplomates ont préconisé le règlement politique de la crise dans ce pays par des Syriens eux-mêmes, avec le concours de la communauté internationale. Ils ont appelé à mettre fin aux violences et à lutter ensemble contre le terrorisme en Syrie.

    MM.Bogdanov et Abdollahian ont salué les ententes intervenues entre les mouvements palestiniens Fatah et Hamas le 23 avril dernier et portant sur la création d'un gouvernement commun et la tenue d'élections universelles dans les territoires palestiniens.

    Les diplomates ont exprimé leur soutien aux efforts déployés par l'Irak pour combattre l'extrémisme et le terrorisme et pour conserver l'intégrité territoriale du pays. Lors des élections législatives irakiennes du 30 avril, les autorités irakiennes ont déployé des moyens de sécurité immenses pour garantir la sécurité de ce premier vote organisé depuis le départ des troupes américaines il y a trois ans. Elles ont même interdit aux voitures de circuler pour éviter les attentats-suicides. Toutefois, plusieurs attaques terroristes contre des bureaux de vote ont fait 14 morts et plusieurs dizaines de blessés.

    Lire aussi:

    Malgré l’attitude des USA, l’Iran réitère qu’il ne produira aucune arme nucléaire
    Poutine: la Palestine et Israël doivent combattre ensemble le terrorisme
    La création d’un large front antiterroriste toujours d'actualité, selon un diplomate russe
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik