Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Ukraine: les pays de l'UE ont convenu de nouvelles sanctions contre Moscou

    International
    URL courte
    Sanctions contre la Russie (826)
    0 1 0 0

    Les représentants des pays membres de l'Union européenne sont parvenus mercredi à un accord préalable sur les nouvelles sanctions contre la Russie, a annoncé l'agence Reuters, citant une source diplomatique au sein de l'UE.

    Les représentants des pays membres de l'Union européenne sont parvenus mercredi à un accord préalable sur les nouvelles sanctions contre la Russie, a annoncé l'agence Reuters, citant une source diplomatique au sein de l'UE.

    Selon l'agence, la décision d'élargir la liste des sociétés russes visées par les sanctions pourrait être adoptée lundi 12 mai lors d'une rencontre entre les chefs de diplomatie des pays de l'UE à Bruxelles. Les représentants de l'UE envisagent également d'élargir la liste des personnes faisant l'objet de sanctions individuelles. Tout porte à croire que la décision concernant l'élargissement de cette liste serait également adoptée lundi prochain.

    Suite au rattachement de la Crimée à la Russie, les Etats-Unis et l'UE ont imposé des sanctions contre plusieurs responsables politiques et hommes d'affaires russes qui sont dorénavant visés par des gels d'avoirs et des interdictions de visa d'entrée.

    Moscou a à plusieurs reprises déclaré qu'il était inadmissible de recourir au langage des menaces avec la Russie. Certains représentants de l'UE se sont opposés à l'idée d'infliger de nouvelles sanctions à la Russie, cette mesure pouvant avoir un effet boomerang pour l'économie européenne.

    Dossier:
    Sanctions contre la Russie (826)

    Lire aussi:

    UE: les nouvelles sanctions US contre Moscou adoptées sans l’accord de Bruxelles
    L'UE pourrait limiter l'accès des USA à ses crédits en réponse aux sanctions antirusses
    Prolongement des sanctions antirusses: «Une minorité agressive mène la danse»
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik