Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Russie-UE: le partenariat stratégique remis en question (Moscou)

    International
    URL courte
    0 10

    Les récentes démarches de l'Union européenne mettent en question le caractère stratégique des relations avec la Russie, a annoncé mardi le ministère russe des Affaires étrangères dans un communiqué.

    Les récentes démarches de l'Union européenne mettent en question le caractère stratégique des relations avec la Russie, a annoncé mardi le ministère russe des Affaires étrangères dans un communiqué.

    La diplomatie russe a rappelé que le 24 juin marque le 20e anniversaire de l'accord de base instituant les relations de  partenariat entre la Russie et l'UE.

    "Le 20e anniversaire de l'Accord sur le partenariat et la coopération se déroule durant une phase compliquée des relations entre la Russie et l'UE, dont les démarches mettent en doute le caractère stratégique de notre partenariat", indique le communiqué.

    Le ministère russe des Affaires étrangères a notamment déploré le refus de l'Union européenne de poursuivre la rédaction d'un nouvel accord de base Russie-UE destiné à remplacer l'accord existant.

    "La préparation d'un document visant à renforcer les liens mutuellement avantageux et répondant aux intérêts des citoyens et des cercles d'affaires de la Russie et des pays membres de l'UE a été suspendue au détriment des intérêts stratégiques des peuples européens", déplore le communiqué.

    "Les principes du partenariat et de la coopération fixés dans l'Accord restent à ce jour un phare pour construire la coopération entre la Russie et l'UE, notamment, dans le contexte du règlement de la crise en Ukraine", a souligne le communiqué.

    Lire aussi:

    «Il faut les arrimer à l’Europe»: Macron sur les relations de l’UE avec Moscou et Ankara
    L’UE choisit-elle les bons partenaires pour en finir avec le terrorisme?
    60e anniversaire des relations Maroc-Russie: un partenariat multidimensionnel exemplaire
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik