Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Ukraine/convoi humanitaire russe: Kiev dénonce "une intervention directe"

    International
    URL courte
    Aide humanitaire russe pour l'Ukraine (83)
    0 3 0 0

    L'entrée du convoi humanitaire russe en Ukraine est "une intervention directe", a déclaré le directeur du Service de sécurité d'Ukraine (SBU) Valentin Nalivaïtchenko.

    L'entrée du convoi humanitaire russe en Ukraine est "une intervention directe", a déclaré vendredi à Kiev le directeur du Service de sécurité d'Ukraine (SBU) Valentin Nalivaïtchenko.

    "Nous le qualifions d'intervention directe sous le couvert cynique du Comité international de la Croix-Rouge (CICR)", a indiqué M.Nalivaïtchenko cité par l'agence ukrainienne UNIAN.

    Le convoi humanitaire a franchi vendredi la frontière ukrainienne et s'est mis en route vers Lougansk. Les autorités russes ont mis en garde la partie ukrainienne contre toute tentative de faire échouer cette mission strictement humanitaire organisée sous l'égide du CICR et au terme d'entretiens avec l'Ukraine. Le ministère russe des Affaires étrangères a rappelé que le CICR avait reçu une liste des produits acheminés et a approuvé l'itinéraire du convoi.

    Selon M.Nalivaïtchenko, les camions Kamaz qui transportent l'aide humanitaire destinée aux habitants du sud-est de l'Ukraine sont des véhicules militaires. "Les personnes conduisant les camions sont des militaires qui savent assurer des fonctions d'escorte, conduire des véhicules militaires, des chars et utiliser des pièces d'artillerie", a affirmé M.Nalivaïtchenko.

    Le vice-ministre russe de la Défense Anatoli Antonov a démenti jeudi les déclarations faites par les dirigeants de plusieurs pays européens et de l'Otan et portant sur une possible intervention militaire russe en Ukraine "sous prétexte d'une opération humanitaire". Il a qualifié ces propos de spéculations. Selon M.Antonov, les Kamaz russes transportant l'aide humanitaire ont été inspectés à plusieurs reprises et ces contrôles n'ont révélé rien d'illégal. Il a souligné qu'aucune escorte militaire n'était prévue pour protéger le convoi humanitaire russe sur le territoire ukrainien.

    Dossier:
    Aide humanitaire russe pour l'Ukraine (83)

    Lire aussi:

    État-major russe: un kamikaze avec 10 kg d’explosifs désarmé près de la frontière syrienne
    Un convoi humanitaire pour 50.000 personnes pillé par le Front al-Nosra en Syrie
    L’Onu salue l’aide humanitaire russe en Ukraine et en Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik