Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Soudan du Sud/crash d'un hélicoptère: mort de 3 pilotes russes (Onu)

    International
    URL courte
    Conflit au Soudan du Sud (66)
    0 0 0
    S'abonner

    Les pilotes de l'hélicoptère qui s'est écrasé au Soudan du Sud étaient des citoyens russes, a annoncé lors d'un point de presse à New York Stéphane Dujarric, porte-parole du secrétaire général des Nations unies.

    Les pilotes de l'hélicoptère qui s'est écrasé mardi au Soudan du Sud étaient des citoyens russes, a annoncé lors d'un point de presse à New York Stéphane Dujarric, porte-parole du secrétaire général des Nations unies.

    "L'équipage se composait de ressortissants russes, et l'hélicoptère a été loué sous contrat à une société russe", a déclaré M. Dujarric.

    Et d'ajouter que trois membres d'équipage ont trouvé la mort dans le crash de l'hélicoptère, et il y avait un survivant qui était à présent hospitalisé.

    Une enquête est ouverte sur les causes de la catastrophe.

    Auparavant, la MINUSS (Mission de maintien de la paix de l'Onu au Soudan du Sud) a annoncé sur son compte Twitter que l'un de ses hélicoptères Mi-8, qui effectuait une mission de transport de fret de routine, s'était écrasé à une dizaine de kilomètres au sud de Bentiu, capitale de l'Etat pétrolier d'Unité, dans la zone des combats.

    La région, proche de la ville de Bentiu, riche en pétrole, dans le nord du pays, est considérée comme l'une des régions où les combats sont les plus féroces dans le pays en proie à une guerre civile qui dure depuis plus de huit mois.

    Au conflit issu d'une lutte interne au régime entre le président sud-soudanais Salva Kiir et l'ancien vice-président Riek Machar, se greffent de vieux antagonismes ethniques entre peuple Dinka et Nuer dont sont respectivement issus les deux hommes, trouvant notamment leurs racines dans la guerre civile soudanaise contre Khartoum (1983-2005) ayant débouché sur l'indépendance du Soudan du Sud en juillet 2011.

    Les combats, qui ont fait des milliers de morts depuis le début du conflit le 15 décembre, s'accompagnent régulièrement de massacres à caractère ethnique.

    Dossier:
    Conflit au Soudan du Sud (66)
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik