Ecoutez Radio Sputnik
International

Le crash du MH17 en Ukraine soulève de plus en plus de questions (Moscou)

International
URL courte
Crash d'un Boeing malaisien en Ukraine (253)
03110

Le crash du Boeing malaisien en Ukraine est rarement évoqué depuis quelque temps, ce qui pousse la Russie à demander pourquoi les résultats du décryptage des boîtes noires ne sont toujours pas publiés, a déclaré le vice-ministre russe de la Défense Anatoli Antonov dans une interview accordée à RIA Novosti et à la télévision slovaque.

Le crash du Boeing malaisien en Ukraine est rarement évoqué depuis quelque temps, ce qui pousse la Russie à demander pourquoi les résultats du décryptage des boîtes noires ne sont toujours pas publiés, a déclaré le vice-ministre russe de la Défense Anatoli Antonov dans une interview accordée à RIA Novosti et à la télévision slovaque.

"Le crash du Boeing soulève de plus en plus de questions. Cependant, on en parle rarement depuis quelque temps. Le ministère russe de la Défense ne cesse pas de presser de questions ses collègues américains, ukrainiens et européens. Il faut tout faire pour empêcher d'enterrer ce problème et pour comprendre ce qui s'est produit réellement dans le ciel ukrainien. Mais l'essentiel est de faire en sorte qu'une telle tragédie ne se reproduise plus", a affirmé M. Antonov. 

Le Boeing 777-300 de Malaysia Airlines qui effectuait le vol d'Amsterdam à Kuala Lumpur s'est écrasé le 17 juillet dans la région de Donetsk, en Ukraine. Les 298 personnes qui se trouvaient à bord de l'avion ont péri. 

(0:43 / 4.73Mb / просмотров видео: 8128)
© RIA Novosti.
Crash d'un Boeing 777 en Ukraine: sur les lieux de la tragédie

"Pourquoi les enregistrements des échanges entre les contrôleurs aériens et les pilotes du Boeing ne sont-ils toujours pas publiés? Pourquoi les résultats du décryptage international des boîtes noires ne sont-ils pas présentés? Qui ne veut pas le faire?", a demandé le vice-ministre russe de la Défense. 

Le crash du vol MH 17 en Ukraine a servi de prétexte pour imposer un nouveau train de sanctions contre la Russie.

Dossier:
Crash d'un Boeing malaisien en Ukraine (253)
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik